Ces noms qui ont de l’importance pour l’Afrique

Ces noms qui ont de l’importance pour l’Afrique

Après la colonisation de l’Afrique par les Occidentaux et avec l’évolution de la technologie numérique, la culture occidentale s’ implante encore plus sur le continent africain. Pour éviter la perte de l’identité culturelle du continent, les dirigeants africains incitent la population à choisir des noms africains pour leurs enfants. CAMERPOST vous en dit plus sur le sujet.

Afrique du Sud: grand débat sur le changement de nom du pays

L’Afrique du Sud figure parmi les pays qui n’ont pas changé de nom à la fin de la colonisation. Le débat sur le changement de nom du pays a été ouvert par le ministre sud-africain de la Culture pendant la conférence nationale du congrès national africain. Ce membre du gouvernement pense que le nom du pays ne doit pas faire référence à sa situation géographique. Il doit démontrer la culture et la tradition sud-africaine. Le ministre sud-africain de la Culture a d’ailleurs affirmé qu’il revient au peuple de choisir le nom de son pays.

Le président de la convention des peuples africains a déclaré qu’à l’heure actuelle, il serait difficile de convaincre certaines branches de l’opposition et de la société civile. Ces dernières admettent que le débat est légitime. Il n’est pas une préoccupation première pour la population sud-africaine en raison de la crise économique.

Donner un nom occidental à son enfant peut conduire en prison en Égypte

Le parlement égyptien discutera d’un nouveau projet de loi dans les prochains jours. Il s’agit d’une loi proposée par le député égyptien Bedier Abdel Aziz. Elle concerne l’interdiction du port d’un nom occidental par les enfants égyptiens. La législation vise à punir les parents qui donnent des noms occidentaux à leurs enfants.

Le projet de loi prévoit le paiement d’une amende de 55 à 270 dollars par les parents. Il prévoit également une peine de prison. La peine d’emprisonnement peut aller jusqu’à 6 mois.

D’après les dires du député égyptien Bedier Abdel Aziz, cette législation vise à protéger le patrimoine égyptien. Il défend également son projet de loi en affirmant que les prénoms occidentaux sont difficiles à prononcer par les Arabes.

© CAMERPOST – Toute reproduction interdite
  • Very nice to realize that Africans are waking from their hundreds years of sleepiness. Africans should stop giving Occidental names to their kids.