Nigeria: Trois otages enlevés d’un pétrolier grec libérés – 26/02/2015

Un officier meurt dans l’attaque d’un pétrolier grec au large des côtes du Nigeria et du Cameroun. | Photo d'illustration
Un officier meurt dans l’attaque d’un pétrolier grec au large des côtes du Nigeria et du Cameroun. | Photo d’illustration

Deux Grecs et un Pakistanais qui avaient été enlevés il y a trois semaines au large des côtes du Nigeria lors d’une attaque sur un pétrolier grec, ont été libérés, a confirmé mercredi le propriétaire du navire.

Gestion Aeolos a déclaré dans un communiqué que les trois hommes vont être transportés chez eux pour leur permettre de se remettre rapidement de leur «expérience traumatisante».

Il a ajouté que la compagnie qui géré le navire donnera les détails des négociations ayant abouti à la mise en liberté des otages le moment opportun afin de ne pas encourager « d’autres attaques et prises d’otages” au large des côtes nigérianes.

Il s’est également dit « extrêmement triste » du décès du capitaine du navire dans l’attaque qui a eu lieu le 3 février dernier dans le Golfe de Guinée devenu selon les experts la nouvelle zone de prédilection des pirates en Afrique.

Le navire était ancré dans quai de déchargement Quai Iboe, un terminal pétrolier situé dans la région sud-est du Nigeria géré par le géant pétrolier américain ExxonMobil en attendant une expédition en Chine quand il a été arraisonné par les pirates.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz