Nigeria : Trêve avec Boko Haram pour libérer les lycéennes enlevées – 17/10/2014

Le Nigeria a signé avec l’organisation terroriste Boko Haram, basée au nord du pays de Boko Haram, une trêve au terme de laquelle seront libérées les 150 lycéennes enlevées en avril dernier, rapporte un communiqué officiel publié vendredi.

Alex Badeh, le chef de l'armée du Nigeria.
Alex Badeh, le chef de l’armée du Nigeria.

Selon le chef de l’armée du Nigeria, Alex Badeh, cité par le communiqué, la trêve a été signée après de longues négociations avec le groupe extrémiste dont les membres sont engagés depuis cinq années dans une insurrection armée qui devrait aboutir à la création, au nord de l’Etat fédéral, d’un Etat islamique.

Un autre haut responsable du gouvernement nigérian a également confirmé l’accord.

Toutefois, Boko Haram n’a pas encore fait de déclaration à propos de la trêve.

Boko Haram avait revendiqué l’enlèvement de plus de 150 lycéennes dans une école située à Chibok une localité de l’Etat de Borno, un acte qui avait à l’époque suscité de vives réactions de la part de la communauté internationale qui depuis multiplie en vain les appels pour la mise en liberté des captives.

Le gouvernement nigérian a fait l’objet de vives critiques de la part de ses administrés et à l’étranger au sujet de sa gestion de l’enlèvement des lycéennes.

© Camer Post avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz