Nigeria : La CBN annonce la dévaluation du naira – 26/11/2014

Godwin Emefiele, gouverneur de la Banque centrale du Nigeria (CBN).
Godwin Emefiele, gouverneur de la Banque centrale du Nigeria (CBN).

La Banque centrale du Nigeria (CBN) a annoncé la dévaluation du naira, rapporte mercredi le quotidien Guardian, ajoutant qu’ainsi il faudra désormais 168 nairas pour avoir un dollar et non plus 155 nairas.

Selon le Guardian, cette mesure fait partie de celles adoptées par la banque Apex du Nigeria pour maintenir la stabilité monétaire et prévenir l’inflation dans le pays en réponse à la chute brutale du prix du pétrole brut.

Le quotidien ajoute que la banque a également prévu une hausse de 12 à 13% du taux de politique monétaire (MPR) auquel la CBN prête de l’argent aux banques de dépôt et une augmentation de 15 % à 20 % du ratio de trésorerie de réserve (CRR) pour les dépôts du secteur privé.

Selon la même source, la banque a également demandé au gouvernement fédéral de réduire d’avantage le prix de référence du baril de pétrole pour le budget 2015 en dessous de 73 dollars pour être sur une position plus sûre alors que la chute des prix semble constante.

Ces dispositions interviennent à peine une semaine après l’annonce du ministère fédéral des Finances portant sur les mesures d’austérité budgétaire en réponse à la chute brutale des prix du pétrole qui a contraint le gouvernement fédéral à réduire de 78 $ à 73 $ le prix de référence du baril de pétrole pour le budget de l’année prochaine.

Ces mesures monétaires ont été énumérées mardi par le gouverneur de la CBN, Godwin Emefiele, à l’issue d’une réunion spéciale du comité de politique monétaire (MPC) pour définir l’orientation économique du pays pour les deux prochains mois.

Emefiele, qui est par ailleurs le président du MPC, a expliqué que cette mesure visait à amortir les chocs causés par l’impact de la chute des prix du pétrole mais également à décourager les emprunts futiles des politiques pour leurs campagnes électorales.

Elle vise également à protéger les réserves de change du Nigeria qui ont chuté d’un peu plus de 40 milliards de dollars à 36 dollars vers la fin du mois d’octobre de cette année parce que la banque Apex avait dispersé son énergie en due d’essayer de sauver le naira.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz