Nigéria – Faits divers : le viol d’un bébé de 8 mois secoue les populations de Kano

Faits divers : le viol d’un bébé de 8 mois secoue les populations de Kano

L’information a fait le tour des réseaux sociaux mercredi le 17 mai 2017. Une nouvelle qui donne des frissons et qui pousse CAMERPOST à s’intéresser sur ces faits qui se multiplient dans l’Etat de Kano au Nigéria.

Le présumé violeur aux arrêts

D’après BBC Afrique, un bébé de huit mois vient d’être violé à Kano au Nigéria. Un fait de plus qui a amené les autorités de l’État de Kano, dans le nord du pays, à lancer un cri d’alarme face aux viols des mineurs dans la région. Selon des activistes, l’incident récent a choqué beaucoup de personnes à Kano, la ville la plus peuplée du nord du Nigéria.

La victime reçoit actuellement un traitement à l’hôpital de la ville et son père a déclaré à BBC qu’il était traumatisé par l’incident. Il requiert pour le coupable la peine la plus sévère afin de servir d’exemple aux autres. D’autant plus que le présumé violeur est déjà aux mains de la police, dit-on.

547 cas de viol enregistrés en 2016

Le porte-parole du commandant de la police d’Etat de Kano, Magaji Musa Majiya, a déclaré que les cas de viol chez les mineurs et les hommes sont devenus un défi majeur. En 2016, 547 cas de viol contre des adolescents ont été enregistrés. De janvier à mai 2017, 133 cas sont déjà signalés.

Selon les activistes, la stigmatisation des victimes, le manque d’installations médicales pour analyser les preuves de l’Adn et la réticence des témoins à témoigner contre les suspects lors du procès demeurent de grands obstacles à la poursuite des présumés coupables.

Par ailleurs, il se dit que dans l’État de Kano, toute personne arrêtée dans une affaire de viol écope d’un minimum de 14 ans d’emprisonnement ou d’un emprisonnement à perpétuité.

© CAMERPOST – Toute reproduction interdite

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz