Nigeria : 278 policiers nigérians morts en service en deux ans

Des soldats inspectent un pont attaqué par des militants islamistes à Gambaru, Nigéria, le 11 mai 2014. | © AP/Jossy Ola/Illustration
Des soldats inspectent un pont attaqué par des militants islamistes à Gambaru, Nigéria, le 11 mai 2014. | © AP/Jossy Ola/Illustration

278 policiers ont été tués et 194 autres blessés au Nigéria entre janvier 2014 et décembre 2015, a déclaré l’Inspecteur général de la police, Solomon Arase.

Arase a fait cette annonce, vendredi, à Jos, lors de la présentation d’un rapport intitulé «Partenariat entre la police et le public dans la prévention et la gestion des crimes et des conflits au Nigeria» à l’Université de l’Etat de Jos.

Selon l’Inspecteur de la police, les forces de l’ordre ont payé ce lourd tribut dans l’exercice de leur fonction de renforcement de la paix et de la sécurité dans le pays.

Arase a souligné que les cas de décès des éléments de la police ont augmenté depuis 2009, en raison des attaques terroristes de Boko Haram.

Il a relevé que le travail de la police est devenu plus dangereux dans des pays comme le Nigeria où prévaut « un climat de méfiance mutuelle entre les forces de l’ordre et le public. »

Afin de renverser la tendance, Arase a appelé à la mise en place de réformes au sein de la corporation pour créer une atmosphère de confiance avec le public, tout en renforçant les compétences des policiers pour mener à bien leur mission.

CAMERPOST avec APA