Nigeria : au moins 15 morts lors d’un attentat-suicide dans le nord-ouest

Des insurgés du Mouvement pour l'émancipation du delta du Niger (MEND), dans le delta du Niger, au Nigeria, le 17 septembre 2008. | © AFP/Illustration
Des insurgés du Mouvement pour l’émancipation du delta du Niger (MEND), dans le delta du Niger, au Nigeria, le 17 septembre 2008. | © AFP/Illustration

Au moins 15 corps ont été évacués vendredi de la scène d’un attentat-suicide ciblant une procession musulmane dans la ville de Dakasoye de l’Etat septentrional nigérian de Kano, selon des sources sécuritaires et médicales.

Beaucoup d’autres ont été blessés suite à l’attentat suicide qui s’est produit alors qu’une secte musulmane tenait une procession de la ville de Zaria dans l’État voisin de Kaduna à Dakasoye, situé à environ 20 km de la principale ville de Kano, a déclaré un travailleur médical dans un hôpital public.

Le kamikaze s’est fait exploser au milieu de la foule, après s’est déguisé pour un membre d’une secte islamiste, a confirmé une source de sécurité anonyme.

Un responsable local a laissé entendre que les chiffres sur les victimes seront mis à la disposition des médias après l’opération de sauvetage en cours.

Boko Haram, qui a mené une campagne de violence au Nigeria dans un effort d’établir un Etat islamique, est soupçonné d’avoir perpétré l’attentat.

Le groupe terroriste a tué environ 13 000 personnes et a enlevé des centaines, au Nigeria et dans les pays voisins tels que le Niger, le Tchad et le Cameroun.

Le président nigérian, Muhammadu Buhari a fixé décembre comme délai pour l’armée de mettre fin à l’insurrection de Boko Haram.

Source : © Agence de presse Xinhua

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz