Niger : au moins cinq civils tués par Boko Haram

Au moins cinq civils tués par Boko Haram au Niger | © AFP PHOTO / PIUS UTOMI EKPEI
Au moins cinq civils tués par Boko Haram au Niger | © AFP PHOTO / PIUS UTOMI EKPEI

Au moins cinq personnes ont été tuées et une autre grièvement blessée lundi dernier dans une attaque attribuée au groupe terroriste Boko Haram dans la localité de Kimégana, près de N’guigmi, région de Diffa (extrême sud-est, proche de la frontière du Nigéria), a-t-on appris mercredi de sources concordantes.

Selon des informations rapportées mercredi par un organe privé “Urgence Diffa”, confirmées par des élus locaux contactés par l’agence Xinhua, l’une de ces cinq victimes a été égorgée par les assaillants, les quatre autres ont été abattues avec des armes de guerre.

Les dépouilles de toutes ces victimes ont été inhumées mercredi à N’guigmi. Le blessé est soigné à l’hôpital de district de la localité.

Cette attaque intervient au moment où les contingents Nigériens de l’opération “Gama Aiki” dans le cadre d’une offensive lancée par la Force multinationale mixte (FMM) composée des armées du Niger, du Tchad, du Cameroun et du Nigéria, ont conquis depuis le 28 juillet dernier les villes Nigérianes de Doutsi et Damasak, considérées comme des fiefs de la secte jihadiste.

Lire la suite à © XINHUA >>

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz