Nanbudo – Pierre Tchoua : Nous recyclons en permanence nos athlètes

Pierre Tchoua, Directeur Technique national et huitième Dan de Nanbudo | © CAMERPOST / Olivier Ndema Epo
Pierre Tchoua, Directeur Technique national et huitième Dan de Nanbudo | © CAMERPOST / Olivier Ndema Epo

Le Directeur technique national de Nanbudo évoque le séminaire international de Yaoundé.

Le Cameroun a participé avec beaucoup de succès aux huitièmes Championnats du monde. Qu’est ce qui explique l’organisation de ce séminaire ?

Nous avons juste respecté le calendrier de la Fédération camerounaise de Nanbudo. En réalité le Cameroun organise chaque année un séminaire international. Il est question de recycler en permanence tous nos athlètes. Le fondateur n’est pas au Cameroun en ce moment, mais plutôt en Europe. Chaque fois qu’il y a des évolutions dans la discipline seuls les européens en sont instruits.

Le Nanbudo est une véritable école. C’est l’école de la vie en réalité. Il y a de tout, des techniques de self défense aux leçons sur la bonne hygiène de vie. Le Nanbudo ne s’intéresse pas qu’au combat physique. Le Nanbudo attire plus les personnes âgées que la jeunesse. Les choses se présentent différemment dans les autres sports de combat. A un moment donné l’on s’arrête parce que le corps ne supporte plus certaines choses. Le Nanbudo par contre donne une seconde jeunesse aux personnes âgées. Nous avons la chance que le Maitre Yoshinao Nanbu soit encore en vie. Il propose régulièrement des améliorations à la discipline. Nous organisons des séminaires parce que nombre de nos athlètes n’ont pas la possibilité de se rendre en Europe, pour une mise à niveau. Nous en avons plus de deux cents au Cameroun. Nous faisons donc venir chaque année des experts. Le fondateur ayant limité ses voyages vers l’étranger, nous travaillons souvent avec des experts pour la transmission des nouveaux enseignements.

Le niveau des athlètes camerounais n’est donc pas remis en cause…

Rien à voir avec le niveau de nos athlètes ! nos récents mondialistes étaient tous présents et se sont imprégnés des nouveaux enseignements. Ils ont un très bon niveau. Ce sont les meilleurs au niveau mondial. Ils ont occupé la troisième place générale, du fait de leur faible nombre lors des Championnats du monde. Cinq athlètes camerounais seulement sur les quinze qualifiés ont pris part au tournoi mondial. Ils ont chacun obtenu une médaille au moins. Si tous les quinze athlètes pressentis avaient été présents, le Cameroun aurait occupé la première place. Le Cameroun est une Nation de Nanbudo et doit le demeurer. Une autre génération va bientôt entrer en scène que nous avons le devoir d’encadrer.

Quelle est la prochaine étape de votre calendrier ?

Nous sommes en pleine préparation de la Coupe du Cameroun qui aura lieu les 10 et 11 septembre 2016. Au mois d’octobre le Nanbudo sera aussi présent aux Dixiades. Tels sont nos deux prochains rendez-vous.

© CAMERPOST – Propos recueillis par Olivier Ndema Epo

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz