Musique – Lady B : Une dédicace « au pays des femmes sages » – 15/05/2014

L’artiste camerounaise a officiellement présenté, lors d’un showcase live, son dernier opus. C’était le 14 mai 2014 dans un cabaret huppé à Bonapriso – Douala.

Lady B, présentation officielle lors d’un showcase live de son dernier opus.
Lady B, présentation officielle lors d’un showcase live de son dernier opus.

Plus de cinq mois que cette attente dure. Celle de découvrir officiellement et en live « au pays des femmes sages ». Le dernier album de la chanteuse et rappeuse camerounaise Lady B (entendez-y Bantu) sorti depuis le 25 novembre 2013. Depuis lors, les scènes s’étaient raréfiées. Et quand bien même il y en existait, la part-belle était faite aux anciens tubes qui l’ont révélé, confirmé et internationalisé. Ce14 mai 2014, son équipe managériale a décidé briser cette norme. Et offrir aux mélomanes de la ville de Douala, un showcase live.

C’est dans une mini robe moulante rouge qu’elle s’est présentée à ses fans, amis et collègues artistes. Déterminée à évacuer ce cumul de répétitions. Tout doucement et sur un fond de musique, style zoulou, sa voix a retenti dans la salle. Le flow est enclenché. Les musiques se succèdent sous une orchestration dirigée de main de maître par Mike Dipoko à la guitare, Samy au piano, Bob à la percussion, René à la batterie, Adango Salicia zoulou et Grâce au chœur. Dans cette synchronisation parfaite entre tous ces membres, le public adhère et chante parfois avec elle. Certains, depuis le siège, se sont mués en danseurs de circonstance. C’est aussi ça l’ambiance. Seul hic, la posture (très) statique de l’artiste. Pas de chorégraphie et moins de déplacements. Peut-être la faute au podium pas très grand.

Pour une soirée dédicace, il fallait le soutien de ses paires. Et Lady B en a eu. D’abord le groupe Kunde qui a baladé les convives dans les grottes musicales bassa. Puis, la jeune artiste Savahne dans son éternel raggae et dancehall. Comme intermède, le groupe Today Na Today et Stypack Samo donné de leur voix pour rehausser l’éclat de la soirée qui s’est achevée aux alentours de minuit et trente. Rendez-vous à la prochaine scène.

© Camerpost – Frank William BATCHOU

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz