Mondial 2018 – Milovan Rajevac : le match contre le Cameroun est « le plus important pour nous »

Milovan Rajevac | © TSA
Milovan Rajevac | © TSA

Le Serbe Milovan Rajevac ne pouvait pas espérer un meilleur début à la barre technique de la sélection algérienne dimanche en battant largement la faible équipe du Lesotho au stade Mustapha Tchaker de Blida. Lors de la traditionnelle conférence de presse de la fin de la rencontre, Rajevac affichait un large sourire. « Ça fait toujours plaisir de gagner 6-0, peu importe l’adversaire en face », a-t-il résumé.

Le plaisir de gagner

Son premier test avec les Verts a été une réussite totale. L’Équipe nationale a marqué de beaux buts, développé un jeu fait de petites passes, avec des passages sur les ailes. Et c’est important pour la confiance, indispensable pour entamer dans de bonnes conditions la campagne de qualification au Mondial 2018, le 9 octobre prochain, face au redoutable Cameroun.

En attendant, Milovan Rajevac a réussi sa première sortie devant le public de Tchaker. Le Serbe s’est montré discret. Il n’a fait son entrée sur le terrain qu’à la fin des échauffements qu’ont été dirigés par ses adjoints et à quelques minutes du coup d’envoi de la partie.

« J’ai vu beaucoup de choses positives »

Accueilli par des applaudissements nourris, le nouveau patron de l’EN paraissait détendu et tranquille. Même si ce match contre le Lesotho était sans enjeu, Rajevac est resté debout dans sa zone durant toute la partie. Il n’a pas cessé de donner des consignes à ses joueurs, de les secouer et de les encourager. « J’ai vu beaucoup de choses positives lors de ce match. Les joueurs sont rentrés dans le match d’une façon optimale. Le point le plus positif est que les joueurs ont donné le meilleur d’eux-mêmes. Ils ont beaucoup couru et beaucoup travaillé sur le terrain. Je les ai félicités pour leur rendement », a affirmé Rajevac.

Côté changements, Rajevac a apporté sa petite touche sur le plan tactique, en alignant Medjani dans l’axe de la défense et le duo Bentaleb et Taider dans l’entre-jeu. « On a changé de système. On essaye de bien équilibrer l’équipe. Pour le prochain match contre le Cameroun, on verra si Medjani va jouer dans l’axe ou dans un autre poste », explique l’ancien sélectionneur du Ghana, nullement tracassé par la petite altercation survenue à la fin de la première période entre Slimani et Boudebouz. Les deux voulaient tirer le penalty provoqué par Mahrez. Finalement, c’est le milieu de terrain de Montpellier qui a tiré et marqué.

Place au Cameroun

« Je n’ai pas fait attention à ce qui s’est passé pendant le penalty et la sortie de Boudebouz n’est guère une sanction contre lui. Boudebouz a fait une excellente première mi-temps…

Lire la suite à © TSA ALGERIE >>

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Mondial 2018 – Milovan Rajevac : le match contre le Cameroun est « le plus important pour nous »"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Maf Valère

Mon frère calme toi le Cameroun n’est plus ce que tu penses

wpDiscuz