Réseaux sociaux : Microsoft développe une intelligence artificielle sur twitter

Microsoft développe une intelligence artificielle sur twitter | Capture d'Ecran
Microsoft développe une intelligence artificielle sur twitter | Capture d’Ecran

Microsoft a lancé une expérience en faisant prendre la parole à une intelligence artificielle sur plusieurs réseaux sociaux dont Twitter. Tay, c’est comme cela qu’elle s’appelle est présent sur trois réseaux sociaux : Twitter, Kik et GroupMe. Il est possible de s’adresser à elle (son avatar est féminin) directement pour obtenir une réponse. Sur un ton léger, les discussions s’enchainent et peuvent être consultées directement sur Twitter. Pour l’instant Tay ne communique qu’en anglais.

Tay est un chatbot, c’est-à-dire un agent conversationnel doté d’Intelligence Artificielle qui a été développé par les équipes Technology and Research et Bing au sein de Microsoft.

Il a été conçu pour divertir les internautes sur les différents réseaux sociaux où ils se connectent grâce à des conversations informelles et ludiques. Grâce au machine learning ou apprentissage automatique, plus l’internaute discute avec Tay, plus il apprend.

Tay utilise les données que vous laissez sur le Web ainsi que celles fournies en définissant votre profil. Mais, les process de collecte, d’exploitation et de stockage data ont vocation à se faire de manière anonyme.

On ne peut pas parler d’un profil d’assistant personnel ; Tay ne pouvant pas par exemple réserver un billet d’avion.

Lorsqu’on parle d’intelligences artificielles, on pense à Siri et Cortana, les assistants virtuels d’Apple et Microsoft. Capables de répondre à des questions complexes, d’entretenir un dialogue et parfois même de faire preuve d’humour, les assistants virtuels ont beaucoup évolué au cours des dernières années. Microsoft souhaite cependant passer à la vitesse supérieure avec Tay, une intelligence artificielle qui interagit avec les internautes via les réseaux sociaux.

Microsoft indique que le bot récupérera certaines informations, notamment l’identifiant, le genre, la nourriture favorite, le code postal et le statut relationnel. Il est toutefois possible de supprimer son profil sur le site dédié www.tay.ai.

Un ami virtuel pour les jeunes

Directe et drôle, Tay sait faire preuve de beaucoup d’humour et a été conçue pour plaire à une audience très jeune. Si elle dialogue uniquement en anglais pour le moment, Tay ajoute des photos, des GIF et des smileys à ses messages, pour illustrer ses propos. Le chatbot de Microsoft vise principalement la tranche des 18-24 ans aux Etats-Unis et a lui-même la répartie d’une américaine de 19 ans.

© CAMERPOST par Eliane Ndounkeu

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz