Menace de Boko Haram : Afflux massif de réfugiés vers le Cameroun – 03/03/2015

Des réfugiés nigérians fuyant Boko Haram dans un camp à Minawao, au Cameroun. [Edwin Kindzeka Moki - Keystone]
Des réfugiés nigérians fuyant Boko Haram dans un camp à Minawao, au Cameroun. [Edwin Kindzeka Moki – Keystone]

Les combats avec le groupe Boko Haram au Nigeria ont provoqué un nouvel afflux de réfugiés au Cameroun, a affirmé mardi le HCR, avec l’arrivée de près de 16’000 personnes ces derniers jours.

Un porte-parole du Haut-Commissariat de l’ONU aux réfugiés (HCR) à Genève, Adrian Edwards, a indiqué que les réfugiés ont été pris dans les affrontements dans les villages frontaliers au nord-est du Nigeria.

Selon les autorités camerounaises, davantage de personnes continuent de traverser la frontière pour échapper aux violences, au sud du lac Tchad.

Nouveau camp de réfugiés

Le HCR travaille avec les autorités pour réinstaller et assister les réfugiés plus loin à l’intérieur du territoire camerounais, dans un centre de transit à Kousseri, à 90 kilomètres de la frontière. En raison de l’insécurité, les agences humanitaires n’ont pas accès directement à la zone frontalière.

Le HCR envisage la construction d’un nouveau camp de réfugiés, s’ajoutant à celui de Minawao, où se trouvent déjà 32’600 réfugiés du Nigeria. Au total, 66’000 personnes au moins ont trouvé refuge au Cameroun à la suite des affrontements avec le groupe islamiste Boko Haram, a indiqué le HCR.

Source : © afp/olhor

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz