Média : Claudy Siar, le fondateur de la radio Tropiques FM, en grève de la faim – 11/05/2015

Issy-les-Moulineaux, vendredi 8 mai. Claudy Siar, fondateur de la radio Tropiques FM, poursuit une grève de la faim entamée mardi, en espérant que le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) l’aide à régler le conflit qui l’oppose à son associé | LP/J. Va.
Issy-les-Moulineaux, vendredi 8 mai. Claudy Siar, fondateur de la radio Tropiques FM, poursuit une grève de la faim entamée mardi, en espérant que le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) l’aide à régler le conflit qui l’oppose à son associé | LP/J. Va.

Tempête sur Tropiques FM, la radio des Français d’Outre-mer. Claudy Siar, son fondateur, a entamé ce vendredi son quatrième jour de grève de la faim devant l’entrée des locaux, boulevard des Îles à Issy-les-Moulineaux. Il en appelle au CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel) pour régler un conflit qui l’oppose depuis trois ans à son associé, Stéphane Mouangué.

Dans un communiqué, diffusé jeudi soir, le CSA s’est dit « prêt à exercer une mission de conciliation ». Et précise avoir « mis en garde la station, le 4 février 2015, en raison d’une durée insuffisante des informations et rubriques locales ». Au cœur de ce conflit : une vision différente de « l’âme de la radio », créée en 2007, et qui compte quelque 197 000 auditeurs quotidiens. Claudy Siar accuse notamment son associé, Stéphane Mouangué, d’avoir « pris le contrôle de la radio » en 2012. Il l’avait lui-même quittée pendant 14 mois pour devenir délégué interministériel pour l’égalité des chances des Français d’outremer auprès de Nicolas Sarkozy. Et n’a jamais pu récupérer son poste. Il reproche également à son associé d’avoir ôté « sa sève » à la station, en supprimant certaines émissions. « Nous sommes une radio communautaire, censée représenter l’Outre-mer. Aujourd’hui, elle ne véhicule que des clichés et de la musique commerciale », déplore Claudy Siar.

Des accusations que dément formellement Stéphane Mouangué. « Lorsque j’ai repris la gérance en 2012, je n’ai pas voulu lui rendre son poste, pour ne pas mettre à terre tous mes efforts, commente-t-il. Et je suis actionnaire majoritaire, c’est ma décision. La radio fonctionne bien mieux sans lui ! » Accusant Claudy Siar d’être manipulateur, il espère que le fondateur « sera raisonnable » : « Il n’a pas le droit de faire ainsi du chantage ».

Le tribunal de commerce a débouté Claudy Siar, en décembre dernier, alors qu’il demandait qu’un administrateur soit nommé. L’intéressé a également déposé une plainte pour abus de biens sociaux et de confiance, en cours d’instruction au tribunal de Nanterre.

Source : © Le Parisien.fr

Par Jila Varoquier

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz