Maroc : Les députés africains pour une meilleure implication des jeunes dans la construction de l’Afrique – 28/09/2014

C’est l’un des objectifs que se fixe l’Union des jeunes parlementaires africains créée récemment au Maroc.

Le lancement de l'Union des jeunes parlementaires africains a été salué par l'ensemble des pays participants. Photo: © Kartouch
Le lancement de l’Union des jeunes parlementaires africains a été salué par l’ensemble des pays participants. Photo: © Kartouch

Rapprocher les jeunes de la vie publique, les informer sur les questions africaines et les impliquer dans la construction de l’Afrique en favorisant notamment les échanges et la coopération au sein de la jeunesse du continent. Tels sont, entre autres, les objectifs de l’Union des jeunes parlementaires africains créée le 11 septembre 2014 dernier à Rabat au Maroc, rapporte la presse de ce pays d’Afrique du nord. Le lendemain, le 12 septembre, le Maroc, représenté par Mehdi Bensaid (le président de la Commission des affaires étrangères au Parlement du royaume chérifien), a été porté à la tête de ce nouveau groupe, lors d’une assemblée générale constitutive à laquelle ont participé des jeunes députés de 27 pays africains. C’était en présence notamment, du président de l’Union parlementaire internationale (UPI) et du représentant de l’ONU au Maroc. Le Cameroun a été élu trésorier, le poste de secrétaire général a été attribué au Niger et quatre vice-présidents, originaires du Tchad, d’Ouganda, du Zimbabwe et du Cap vert, complètent le bureau exécutif élu.

Cette plateforme politique d’échange et de débat entre les nouveaux leaders politiques africains entend engager une synergie entre la nouvelle génération de femmes et d’hommes politiques africains, mettre en place un groupe de pression qui défendra les intérêts de l’Afrique dans leur ensemble en surpassant les intérêts personnels et nationaux, favoriser l’émergence d’une identité africaine unie et respectant toutes ses composantes et promouvoir la participation des jeunes à la vie politique africaine.

Si seulement une trentaine de députés ont pris part à l’acte de création de l’Union, l’organisation est toutefois composée des jeunes parlementaires de chaque Etat du continent, son président étant élu à la majorité simple par l’ensemble des membres, pour un mandat de trois ans, avec une  rotation pour chaque Etat.

Source : © Cameroon Tribune

Par Hugues Marcel TCHOUA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz