Maroc : Engouement exceptionnel des pays africains au premier Forum des énergies renouvelables

Engouement exceptionnel des pays africains au premier Forum des énergies renouvelables au Maroc | Illustration/DR
Engouement exceptionnel des pays africains au premier Forum des énergies renouvelables au Maroc | Illustration/DR

Dans un contexte très porteur au Maroc, en Afrique et en perspective de la COP 22, la ville de Marrakech abritera les 15 et 16 juillet la première édition du Forum africain des énergies renouvelables (Forum AFER 2016).

Organisée en partenariat avec le ministère délégué marocain chargé de l’environnement auprès du ministère des Mines, de l’Energie, de l’Environnement et de l’Eau, cette édition sera placée sous le thème “Les énergies renouvelables au service du développement du continent africain : Enjeux et Perspectives”. Selon les organisateurs, cette thématique retenue pour cette première édition rentre dans le cadre de l’engagement du Maroc, en faveur de l’environnement, mais aussi tous ses efforts pour renforcer et promouvoir la coopération sud-sud.

Le Forum AFER mobilise une centaine d’intervenants, tous acteurs des énergies renouvelables, en Afrique, mais aussi ailleurs. Experts, responsables gouvernementaux, acteurs économiques et sociaux, se donnent rendez-vous à Marrakech pour discuter de l’importance des énergies renouvelables dans le développement du continent africain.

Les organisateurs de cette première édition ont bel et bien décroché un partenariat stratégique d’envergure avec les pays de la Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique Centrale – CEMAC – (Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Équatoriale, République de Centrafrique et Tchad). Grâce à ce partenariat stratégique, la CEMAC confirme sa participation en tant que partenaire officiel du Forum AFER, à travers une large délégation ministérielle composée d’une dizaine de ministres de l’Energie, de l’Environnement et de l’Agriculture, issus des pays membres de la Communauté.

Cet engouement exceptionnel des pays africains pour s’inspirer du modèle marocain de développement économique et social, particulièrement la vision royale pour le développement des énergies renouvelables, illustre l’attachement de tous à cet événement et à son thème mobilisateur, au service de l’Afrique. D’ailleurs, le Forum est sollicité à placer sa 2ème édition en Mai 2017 au Congo-Brazzaville. Cet important rendez-vous africain et international contribuera à faire prendre conscience au monde entier que l’avenir ne se fera pas sans une Afrique debout, cohérente et solidaire.

Bien que le continent africain ne contribue qu’à hauteur de 4% aux émissions de gaz à effet de serre, il subira de plein fouet les conséquences du réchauffement climatique; d’autre part, l’Afrique bénéficiant d’importantes ressources énergétiques, leur exploitation permettrait de réduire considérablement la précarité énergétique sur le continent.

L’accord conclu en décembre 2015 dans le cadre de la conférence internationale de Paris sur le climat COP 21 rappelle ainsi “la nécessité de promouvoir l’accès universel à l’énergie durable dans les pays en développement, en particulier en Afrique, en renforçant le déploiement d’énergies renouvelables”.

L’Afrique est dotée d’importantes ressources en énergies renouvelables qui, pleinement exploitées, peuvent transformer l’image de l’Afrique d’un continent souffrant d’une pauvreté endémique en une puissance économique capable de stimuler l’ensemble de l’économie mondiale. Selon l’Irena, l’Agence internationale des énergies renouvelables, la production d’énergie doit “au moins doubler” d’ici 2030 pour accompagner le développement et satisfaire la demande, et “même tripler” en matière d’électricité.

Cette première édition propose 8 sessions thématiques, ainsi que plusieurs tables rondes et ateliers… Des partages d’expériences, propositions de projets et des témoignages du Maroc et d’ailleurs. Il s’agit de créer des passerelles et une synergie entre plusieurs pays africains qui partagent les mêmes ambitions, mais également les mêmes préoccupations énergétiques.

Lire la suite à © FRENCH.CHINA.ORG.CN >>