Manifestation des ex-employés de la Cameroon Tea Estate (CTE)

Une partie des 736 ex-employés de la Cameroon Tea Estate (CTE), qui réclament leurs droits sociaux depuis des années, ont à nouveau érigé des barricades sur la route à Buéa, dans la région du Sud-Ouest, le 26 août 2013, révèle le Quotidien de l’Economie.A en croire le journal, ces anciens employés de Tole Tea, entreprise qui gérait la filière thé de la Cameroon Development Corporation (CDC), rachetée depuis quelques années par la Cameroon Tea Estate du milliardaire Baba Danpoulos, réclament le paiement de 2 milliards de francs Cfa, au titre de prime de bonne séparation.

En effet, apprend-on, après plusieurs grèves, ces ex-employés ont obtenu en mars 2012, une promesse du gouvernement camerounais (rencontre avec le ministre du Travail, Grégoire Owona), de se faire payer cette prime dans un délai de 9 mois, qui a expiré au mois de décembre 2012. Face à cette promesse non tenue et, surtout, à l’approche de la rentrée scolaire, les ex-employés ont à nouveau décidé de faire entendre leurs voix. Bruyamment.

A la direction générale de la CTE, souligne le Quotidien de l’Economie, l’ont soutient avoir reversé aux ex-employés de Tolé Tea remerciés, ce qui leur revenait.

(Agence Ecofin) –

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz