Mandat d’arrêt international  : Omar El-Béchir a quitté l’Afrique du sud « furtivement » – 27/06/2015

Omar el-Bechir pose pour la photo de famille du 25e sommet de l'UA, le 14 juin à Johannesburg | © Shiraaz Mohamed/AP/SIPA
Omar el-Bechir pose pour la photo de famille du 25e sommet de l’UA, le 14 juin à Johannesburg | © Shiraaz Mohamed/AP/SIPA

Le ministère sud-africain de l’Intérieur a déclaré à la Haute Cour de Gauteng à Pretoria que le président soudanais Omar El-Béchir a quitté le pays à l’insu des autorités, a-t-on appris samedi.

Selon Mkuseli Apleni, le directeur de cabinet du ministre de l’Intérieur, une enquête interne a révélé que le passeport du président soudanais n’a pas été vérifié avant que son avion présidentiel ne décolle de l’aéroport de Waterkloof à Pretoria.

A en croire Apleni, le ministère de l’Intérieur n’est pas au courant de la sortie du territoire d’El-Béchir ajoutant que le leader soudanais a vraisemblablement quitté l’Afrique du Sud sans présenter son titre de voyage aux services de l’immigration.

Il a dit que son ministère avait respecté l’ordonnance de la Haute Cour interdisant au président soudanais, sur qui plane un mandat d’arrêt international de la Cour pénale internationale (CPI), de quitter le pays mais que le leader soudanais était rentré chez lui en contournant les procédures de sortie et d’entrée en Afrique du Sud.

Le président soudanais est accusé par la Cour de La Hayes de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité au Darfour.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz