Malnutrition : un autre drame humain imposé par Boko Haram

La malnutrition, autre drame humain imposé par Boko Haram | © AP/ILLUSTRATION
La malnutrition, autre drame humain imposé par Boko Haram | © AP/ILLUSTRATION

Yagana, sa mère, soulève la petite Halima en pleurs pour une pesée. A un an tout juste, la fillette présente un ventre anormalement protubérant sur des jambes squelettiques.

Quand elle est arrivée le 22 juin à Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria, pour y être soignée de malnutrition aiguë, elle ne pesait pas plus de 4,5 kg.

Depuis, grâce à un régime riche en suppléments énergétiques, elle a pris 700 grammes mais dépasse tout le juste le poids d’un nouveau-né en bonne santé.

Des mouches lui mangent le visage alors qu’elle se tient dans le giron de sa mère dans les locaux de la clinique où elle suit son traitement. Des bénévoles lavent la diarrhée qu’elle a lâchée sur le sol pendant que Yagana lui essuie les fesses avec un chiffon sale.

La mère venue du village de Dire, dans la région de Mafa, dans l’Etat de Borno, avait six enfants. Cinq sont morts de maladies, rougeole, diphtérie… Halima est la seule survivante…

Lire la suite à © JEUNE AFRIQUE >>

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz