Mali : l’attaque contre la Minusma revendiqué par Moktar Belmoktar – 18/04/2015

Moktar-Belmoktar
Moktar Belmoktar, chef du groupe jihadiste connu sous le nom d’Al-Mourabitoune | Photo d’archives

Le groupe jihadiste dirigé par l’algérien Moktar Belmoktar et connu sous le nom d’Al-Mourabitoune a revendiqué l’attaque menée mercredi contre les forces internationales à Ansongo, au nord du Mali, a-t-il indiqué dans un enregistrement sonore.

L’attaque menée par «Ibrahim Al-Ansari » a fait « plusieurs morts et blessés parmi les forces internationales », a précisé ce groupe dans l’enregistrement transmis vendredi à l’agence d’information en ligne privée mauritanienne Al-Akhbar.

Le porte-parole de la Mission de l’ONU pour la stabilisation du Mali (MINURSO) avait évoqué mercredi « au moins trois civils tués » et « 16 personnes blessées dont neuf casques bleus nigériens ».

Mais selon le groupe jihadiste, les « forces internationales cachent leurs pertes ».

Al-Mourabitoune a également expliqué avoir visé les forces nigériennes parce que « leur président Mohamed Issoufou a participé à la marche de solidarité avec le journal français Charlie Hebdo qui avait insulté le Prophète ».

Le Niger « attaque et emprisonne les moujahidine et autorise l’installation de bases américaines et françaises sur son territoire pour faire la guerre aux moujahidines », a-t-il aussi dénoncé.

Le groupe de Belmoktar a en outre affirmé avoir mené d’autres opérations au Mali comme les tirs de roquettes contre les forces internationales.

© CamerPost avec © APA