Lutte contre Ebola : Un acteur Economique offre trois pick-up aux trois pays gravement touchés – 15/01/2015

Philip Morris, un acteur économique présent dans la sous-région ouest africaine, a en guise de contribution à la lutte contre la fièvre hémorragique Ebola offert trois véhicules pick-up au Liberia, à la Guinée et à la Sierra Leone, lors d’une cérémonie organisée jeudi à Dakar.

“L’année 2014 nous a particulièrement touché avec l’éruption de l’épidémie d’Ebola. C’est pourquoi, en tant qu’acteur économique présent dans la région, il est normal que Philip Morris participe à la lutte. Et pour ce faire, nous nous sommes tournés vers notre partenaire traditionnel, Caritas”, a déclaré lors de la cérémonie de don Philippe Van Gils, directeur Afrique de l’ouest de Philip Morris.

Ce don de Philip Morris et de Caritas Sénégal s’ajoute à celui de trois ambulances offertes auparavant par ces deux organisations aux mêmes pays.

“Je souhaite que 2015 soit celle de la mobilisation de toutes les organisations pour éradiquer Ebola”, a indiqué Philippe Van Gils.

Parlant aux noms de ses collègues guinéen, libérien et sierra-léonais, l’abbé Ambroise Tine, secrétaire général de Caritas Sénégal, a fait part de ‘’toute leur reconnaissance à l’entreprise Philip Morris qui vient de faire un geste merveilleux” à l’endroit des pays touchés par Ebola.

Selon lui, ‘’ce geste humanitaire” de Philip Morris prouve, si besoin en était, qu’il est nécessaire de nouer des partenariats entre organisations pour venir à bout l’épidémie d’Ebola.

Toutes choses qui font dire à Samuel Kaikai, premier secrétaire de l’ambassade de la Sierra-Leone à Dakar, que ‘’le peuple et le gouvernement sierra-léonais seront reconnaissants à Philip Morris de cette initiative qui vient aider le pays à se relever”.

Pour Kebeda Condé, chargé d’affaires à l’ambassade de Guinée au Sénégal, ce geste ‘’vient à point nommé” car les besoins de son pays pour éradiquer Ebola sont énormes.

‘’Ce dont est salutaire, car, dans deux mois, la Guinée pourrait connaitre zéro cas d’Ebola. L’épidémie est en perte de vitesse en Guinée. Ces véhicules permettront d’aller vers les gens, transporter le matériel médical, des malades”, s’est réjoui M. Condé.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz