Lutte contre Boko Haram : Le Nigeria établit un camp pour les insurgés repentis

Brigadier-général Rabe Abubakar, directeur de l'information des services de la Défense nigériane | DR
Brigadier-général Rabe Abubakar, directeur de l’information des services de la Défense nigériane | DR

Le Nigeria a mis en place un camp de réinsertion pour les membres de Boko Haram repentis, dans le cadre de son programme post-insurrection destiné aux jeunes dans le nord-est du pays.

Le directeur de l’information des services de la Défense, le Brigadier-général Rabe Abubakar, a déclaré à Abuja que l’établissement de ce camp est en droite ligne avec l’engagement du gouvernement à réinsérer et réintégrer les insurgés récupérés et repentants.

Il a ajouté que la mise en place du camp a été faite sous une stratégie dénommée « Operation Safe Corridor» et coordonnée par le Quartier général de la Défense nationale.

Rabe Abubakar a indiqué que l’objectif principal de l’opération Safe Corridor est de réinsérer et de réintégrer les membres repentis du groupe Boko Haram ainsi que ceux d’entre eux qui se sont rendus et sont retournés dans la société.

Il a en outre expliqué que les terroristes repentis pratiqueront, dans le camp, diverses activités de formation professionnelle afin de les rendre utiles à eux-mêmes et à leurs communautés, exhortant les membres récalcitrants du groupe à se repentir pour bénéficier des nombreuses opportunités offertes au camp.

Le Quartier général de la Défense nationale tient par ailleurs à préciser que l’assaut final contre le reste des terroristes se poursuivra sans relâche et jusqu’à ce que la puissance des forces du mal dans le Nord-Est soit complètement neutralisée.

« Les membres réticents de Boko Haram devraient donc écouter la voie de la sagesse et se rendre maintenant afin de se sauver de la catastrophe imminente qui est sur le point de leur arriver », a-t-il dit.

Le quartier général de la Défense nationale a créé le comité pour la réinsertion des terroristes repentis en 2015.

© CAMERPOST avec © APA