Lutte contre Boko Haram : Le général Meka à la tête de la coalition Cameroun-Tchad – 26/01/2015

Le général René Claude Meka (au centre) inspectant la frontière nord du Cameroun. Il est au coeur du dispositif anti-Boko Haram. © STR/AFP
Le général René Claude Meka (au centre) inspectant la frontière nord du Cameroun. Il est au coeur du dispositif anti-Boko Haram. © STR/AFP

René Claude Meka, général de corps d’armée et Chef d’Etat-major des armées au Cameroun (CEMA), a été porté à la tête de la coalition des armées camerounaises et tchadiennes pour combattre la secte terroriste nigériane Boko Haram qui menace de déstabiliser le Nigeria et ses voisins.

Cette désignation intervient une dizaine de jours après l’arrivée d’un contingent tchadien de 2500 soldats en territoire camerounais pour prêter main forte à l’armée camerounaise dont la bravoure a permis jusque-là d’infliger de lourdes défaites aux intégristes.

Le choix porté sur cet officier supérieur qui occupe les fonctions de chef d’Etat-major des armées au Cameroun depuis bientôt quinze ans, démontre la volonté des autorités camerounaises et tchadiennes de combattre fermement Boko Haram.

Selon des sources des milieux sécuritaires, pendant que l’armée tchadienne continue son déploiement les autorités camerounaises ont décidé de renforcer les troupes dans la région de l’Extrême-nord, en vue de de mettre fin aux incursions des terroristes.

Des sources concordantes les accusent d’avoir dans la nuit de dimanche à lundi, égorgé cinq personnes et blessé une autre dans la localité de Tayer (extrême-nord du Cameroun).

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz