Lutte contre Boko Haram : Deux militaires camerounais tués au Nigeria

Deux militaires camerounais tués au Nigeria | © Reuters/Illustration

Au moins deux éléments de l’armée camerounaise appartenant au génie militaire et détachés au secteur n°1 de la Force Multinationale Mixte (FMM) ont trouvé la mort au Nigeria dans la guerre contre la secte terroriste Boko Haram, a-t-on appris ce mardi de sources sécuritaires.

Ces soldats, dont le sergent-chef Adamou et le caporal Etoa Walter, étaient en patrouille avec leurs camarades nigérians dans la zone de Kumshe, lorsque leur véhicule a sauté sur une mine.

Un autre militaire camerounais, le sergent-chef Hamidou, a été sérieusement touché dans l’explosion et il se trouve toujours sous soins intensifs à Maroua, dans l’Extrême-nord du pays. Cet endroit est depuis quelques temps l’objet d’attaques suicides perpétrées à l’aide de colis piégés.

Le mois dernier, trois soldats camerounais avaient trouvé la mort au Nigeria lorsque leur véhicule avait volé en éclats au contact d’un engin explosif.

Les terroristes dont la puissance de feu a été sérieusement réduite, opèrent de plus en plus à travers des attaques suicides commises au moyen de colis piégés et d’engins explosifs cachés dans le sol pour essayer de faire face à la FMM constituée des armées du Cameroun, du Niger, du Nigeria et du Tchad.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Lutte contre Boko Haram : Deux militaires camerounais tués au Nigeria"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Angeline Kouemou

que dieu toupuisant vous protégé amen

Nadège Wagou

Amen

Foukeu Frederic Tsaka

amen

wpDiscuz