Lutte contre Boko Haram : Buhari pour un commandant Nigérian à la tête de la force multinationale – 12/06/2015

Le président nigérian Muhammadu Buhari s'est engagé à vaincre l'insurrection de Boko Haram qui a fait plus de 15.000 morts depuis 2009 | © VOA
Le président nigérian Muhammadu Buhari s’est engagé à vaincre l’insurrection de Boko Haram qui a fait plus de 15.000 morts depuis 2009 | © VOA

Le président Nigérian, Muhammadu Buhari a plaidé auprès de ses homologues du Niger, du Tchad, du Bénin et du Cameroun pour que son pays dirige la force militaire multinationale contre Boko Haram.

S’exprimant jeudi à Abuja, lors d’une rencontre d’une journée pour discuter des stratégies d’éradication de l’insurrection armée qui dure depuis six ans, le président Buhari a déclaré à ses homologues qu’il serait convenable de placer un commandant nigérian à la tête de la force de militaire multinationale contre les militants de la secte islamique.

Buhari a rejeté la proposition d’instituer une structure de commandement tournante entre les cinq pays et qui sera dotée d’un mandat de six mois, affirmant que ce système pourrait entraver les opérations.

« Un commandement unique permettrait d’améliorer l’efficacité de la stratégie militaire, puisque le Nigeria fournira le gros des troupes et que le principal théâtre des opérations se trouve sur le sol nigérian », a-t-il justifié.

« Un tel processus sapera, même involontairement, la capacité militaire à soutenir la poussée contre les insurgés, qui disposent aussi d’une incroyable capacité à s’adapter et remanier leurs stratégies opérationnelles, » a-t-il ajouté.

Les chefs d’Etat et de gouvernement du Nigeria, Niger, Tchad, Cameroun et du Bénin étaient à Abuja pour des entretiens centrés sur Boko Haram après deux jours de consultations préparatoires auxquelles ont pris part les ministres de la défense des cinq pays susnommés.

Bien que l’insurrection ait éclaté dans le nord-est du Nigeria en 2009, les combattants de la secte islamique ont ciblé les villes et villages des pays voisins, ce qui a incité à la formation d’une force régionale pour faire face à leurs incursions.

Les insurgés ont perdu des territoires à l’intérieur et à l’extérieur du Nigeria au cours des derniers mois, grâce à une campagne militaire acharnée menée par la force multinationale.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Lutte contre Boko Haram : Buhari pour un commandant Nigérian à la tête de la force multinationale – 12/06/2015"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Ounophris Gong

La force multinationale c’est bien. La souveraineté du Nigéria est aussi bien, avec le commandement de la force multinationale. Mais que se passerait-t-il s’ il est pris un membre de boko haram, cousin ou camarade de classe du Président Muhamed Buhari?
Beaucoup de courage et de sagesse .au Président

wpDiscuz