Lutte contre Boko Haram : 71 soldats tchadiens tués dans les combats en trois mois – 11/04/2015

 Depuis plusieurs semaines, l'armée tchadienne mène une offensive militaire contre Boko Haram au Nigeria.
Depuis plusieurs semaines, l’armée tchadienne mène une offensive militaire contre Boko Haram au Nigeria.

71 morts soldats tchadiens ont été tués et 416 autres blessés au cours des trois mois d’intervention contre la secte terroriste nigériane Boko Haram, a déclaré vendredi le général Brahim Seid Mahamat, chef d’état-major général des armées tchadiennes.

“Depuis la date du 17 janvier 2015 jusqu’à nos jours, nos vaillantes forces armées ont combattu avec professionnalisme et détermination la secte Boko Haram. Elles ont traqué cette nébuleuse dans ses différents repères”, a indiqué le général Brahim Seid Mahamat.

Malgré ce bilan macabre lourd, le chef d’état-major des armées tchadiennes a salué le travail abattu par ses troupes: onze localités camerounaises, nigérianes et nigériennes libérées des mains de Boko Haram.

Il s’agit de la ville de Fotokol au Cameroun; de Gambaru, Dikwa, Gachagar, Talagam, Abadam ou Malam Fatori au Nigéria; et Bosso au Niger.

“Les forces armées tchadiennes continueront à traquer les terroristes de Boko Haram partout où ils se trouveront, avec la même détermination, afin de ramener la quiétude et la sécurité à nos populations meurtries”, a conclu le général Brahim Seid Mahamat

Source : © Agence de presse Xinhua

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz