Lutte contre Boko haram : 32,7 milliards de FCFA de l’UE pour renforcer la Force multinationale mixte

32,7 milliards de FCFA de l'UE pour renforcer la Force multinationale mixte contre Boko Haram | © REUTERS/Stringer/Illustration
32,7 milliards de FCFA de l’UE pour renforcer la Force multinationale mixte contre Boko Haram | © REUTERS/Stringer/Illustration

L’Union européenne (UE) vient de décider de l’octroi d’une enveloppe de l’ordre de 32,7 milliards FCFA pour le renforcement de la Force multinationale mixte (FMM) de lutte contre la secte islamiste Boko Haram, a appris APA jeudi auprès du bureau de cette instance dans la capitale camerounaise, Yaoundé.

Cet octroi, qui rentre dans le cadre du programme «facilité paix», est le fruit d’un accord préparé avec le mandat du Conseil paix et sécurité de l’Union africaine (UA) avec pour objectif de consolider la coordination régionale de la réponse contre le mouvement djihadiste.

Il intervient, constate cette institution, dans un contexte marqué par le redéploiement des efforts des pays membres de la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT) et le Bénin, dans l’optique d’éliminer la menace que constitue Boko Haram et ainsi sécuriser les personnes et les zones touchées par la crise terroriste.

Selon l’UE, les attaques de la secte contre les populations ont gravement affecté le nord-est du Nigeria, le Tchad, le Cameroun et le Niger avec plus de 13.000 personnes tuées à ce jour, 2,5 millions d’individus déplacés à l’intérieur et environ 250.000 autres ayant fui vers des pays voisins.

En rappel, la FMM, décidée par les chefs des Etats concernés sous l’égide des Nations Unies, se compose de 8700 soldats dont 3750 Nigérians, 3000 Tchadiens, 2650 Camerounais, 1000 Nigériens et 750 Béninois.

© CAMERPOST avec © APA