UIT Genève : l’intelligence artificielle peut être la solution pour les pays pauvres

l’intelligence artificielle
UIT Genève : L’Intelligence Artificielle peut être la solution pour les pays pauvres

Lors du sommet de Genève du 7 au 9 juin 2017, l’union internationale des télécommunications ou UIT aborde le thème de l’intelligence artificielle au service du bien social. Cette rencontre a pour but de trouver des solutions basées sur l’intelligence artificielle afin de faire face aux grands défis du monde actuel comme la pauvreté, la faim, l’éducation, l’environnement et la santé. CAMERPOST vous donne plus de détails sur l’importance de la technologie dans le processus de développement des pays pauvres.

Accélérer le développement des pays pauvres avec l’intelligence artificielle

Depuis plusieurs années, les dirigeants mondiaux ne cessent de rechercher des moyens efficaces pour éradiquer la pauvreté dans le monde. Au cours du sommet de l’UIT à Genève, les participants ont discuté du rôle de l’intelligence artificielle dans le développement des pays pauvres. Ils sont convaincus que les avancées en matière d’innovation des technologies profiteront aux pays pauvres. Les outils technologiques facilitent la réalisation des études menées pour combattre la pauvreté au niveau mondial.

Par exemple, pour lutter contre la pauvreté en Afrique, les chercheurs des grandes universités se servent des images satellites. Ils prennent en photos des villes ou des villages de l’Afrique pour déterminer le taux d’éclairage dans les immeubles. Comme la superposition des images prises de jour et de nuit nécessite beaucoup de temps, l’intelligence artificielle simplifiera le travail. Cette étude permet d’évaluer le taux d’électrification en Afrique.

Lutter contre les problèmes planétaires avec l’intelligence artificielle

Avec cette rencontre, l’UIT essaie de trouver des solutions pratiques pour la lutte contre la pauvreté, la faim ou l’analphabétisme.

L’UNICEF a déjà agi en investissant dans le «deep learning». Grâce à ce programme, les spécialistes diagnostiquent le problème de malnutrition à partir de photos ou de vidéos. Au début, l’étude se base uniquement sur la circonférence des bras des jeunes enfants.

Pour accélérer le développement des pays pauvres, les chercheurs travaillent sur la création d’un algorithme. Ce programme vise à définir la richesse de plusieurs villages de pays d’Afrique comme le Nigeria, la Tanzanie, l’Ouganda ou le Malawi à l’aide des images prises par des satellites.

© CAMERPOST – Toute reproduction interdite

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz