Lesotho : L’UA condamne le meurtre de l’ex-chef de l’armée, Mahao Maaparankoe – 27/06/2015

La présidente de la Commission de l'Union africaine, Nkosazana Dlamini-Zuma | © AFP/ISSOUF SANOGO
La présidente de la Commission de l’Union africaine, Nkosazana Dlamini-Zuma | © AFP/ISSOUF SANOGO

L’Union africaine (UA) a condamné vendredi l’assassinat, jeudi, de l’ancien commandant en chef de forces de défense du Lesotho (LDF), le lieutenant-général Mahao Maaparankoe, à l’extérieur de Maseru, la capitale du pays.

Dans un communiqué publié vendredi dans la capitale éthiopienne, son siège, l’UA a indiqué que cet acte menaçait et sapait les efforts vers une transition pacifique, après la tenue d’élections dans le pays.

Le communiqué qui cite la Présidente de la Commission de l’UA, le Dr. Nkosazana Dlamini-Zuma, appelle les différentes parties au Lesotho à résoudre leurs divergences politiques par des moyens pacifiques, dans le cadre de la Constitution du pays.

Mme Dlamini-Zuma a également exprimé sa plus profonde sympathie à la famille endeuillée du défunt lieutenant-général Mahao Maaparankoe, au gouvernement et au peuple du Lesotho.

Selon le ministre de la Défense et de la Sécurité nationale du Lesotho, Teliso Mokhosi, l’ancien chef d’état-major a été abattu lors d’une fusillade entre lui et un groupe de soldats qui étaient envoyés en mission pour l’arrêter.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz