Les colonies de vacances font leur retour

Le Ministère du Tourisme et des Loisirs camerounais vient de lancer son programme de colonies de vacance pour l’année 2013.
 
Ils sont environ une trentaine, issus des lycées et collèges des trois septentrionales régions du Cameroun. Ils sont arrivés dans la capitale Yaoundé le mercredi 10 juillet en provenance de N’Gaoundéré dans l’Adamaoua.   La première cuvée des vacanciers encadrée par le Ministère du tourisme et des loisirs a effectivement débuté son programme qui va du 10 au 22 juillet 2013. Pour cette année, deux camps de vacances ont été organisé, l’un à N’Gaoundéré et l’autre à Ebolawa dans le Sud du pays. Des causeries éducatives, des jeux de société, des excursions, des activités sportives et culturelles meublerons cette période. Il est en outre question de faire connaitre leur pays aux enfants retenus, tout en leur permettant de passer des saines vacances agréables et utiles.

Le Ministère du Tourisme et des Loisirs, en travers cette activité met en évidence l’une de ses attributions, à savoir le volet loisir.  C’est depuis 2011, à la faveur d’un réaménagement ministériel qu’il est désormais dévolu à ce département ministériel, la responsabilité de créer d’entretenir et de développer les programmes et espaces de loisirs dans notre pays. Force est toute fois de reconnaitre que ce volet, peine à trouver ses repères au Cameroun. L’urbanisation galopante de nos principales métropoles semble perdre de vue la nécessité de créer des espaces de loisir. Combien existe-t-il de parc d’attraction dans notre pays ? Les fêtes foraines sont-elles une réalité dans le quotidien des camerounais ? Des questions dont la pertinence sonne comme  une évidence, même si du côté du MINTOUL on se veut rassurant en précisant qu’un programme national existe, et qu’il se met en place progressivement.

Hakim Abdelkader