Législatives et Municipales 2013 : le MRC dénonce des fraudes massives à Yaoundé

Le MRC le parti de Maurice Kamto a donné une conférence de presse le jeudi 3 octobre 2013. Cette formation politique affirme être victime d’un ”détournement de voix”.

maurice kamto

Le porte parole du MRC sosthène Médard Lipot, a donné le ton de la conférence en affirmant : « la première appréciation du scrutin qui s’est déroulé lundi dernier est qu’il est émaillé de graves irrégularités ». Il poursuit en soulignant qu’il détient les preuves irréfutables que le RDPC est en train de renverser les chiffres partout où le MRC est candidat. Principalement à Yaoundé, pour lui, « la triche est plus grave maintenant qu’avant ». Selon lui, les casernes militaires ont été utilisées pour « grossir les chiffres, et tripatouiller ». Des militaires seraient venus en charter de Djoum pour voter à Yaoundé. Sur le même ton péremptoire, il précise qu’il y’a eu des bureaux fictifs à Yaoundé, notamment à Biyem Assi.

Le Chef Biloa Effa candidat du MRC aux municipales va dans le même sens en soutenant qu’ « il y’a partage de siège entre le RDPC et le MRC dans le Mfoundi aux législatives…mais le MRC est gagnant dans certaines communes » dit ‘il. Selon lui, 54 bureaux de vote ont été entachés d’irrégularité. Des cartes électorales ont été transportées par centaines à la recherche des votants. Il y’a eu plus de votants que d’inscrits dans certains bureaux de vote.

Le MRC affirme également qu’à Yaoundé II, des procès verbaux ont passé 24h à la sous préfecture où ils auraient été falsifiés. Le MRC prépare donc sereinement le contentieux tout en prophétisant que « le détournement des voix des camerounais ne sera pas impuni…car c’est un crime contre le peuple ».

Hakim ABDELKADER

Comments are closed.