Législatives et municipales 2013 : La satisfaction des observateurs

Les élections couplées législatives et municipales du 30 septembre dernier ont mobilisé plus de 10 000 observateurs nationaux et internationaux. En attendant la proclamation officielle des résultats, ces derniers ont exprimé leur satisfaction quant au déroulement de ce double scrutin.

elecam3

 

« A la suite des échanges avec les parties prenantes au processus électoral et des observations faites par les équipes déployées sur le terrain, la Mission d’observation électorale de l’Union africaine note que le scrutin législatif et municipal du 30 septembre 2013 s’est déroulé dans le calme et conformément au cadre légal national en vigueur en République du Cameroun ». C’est la quintessence de la déclaration de la Mission de l’Union africaine ce 03 octobre 2013. « La Mission félicite le peuple et les acteurs politiques camerounais pour leur maturité et pour le calme qui a prévalu tout au long du processus électoral. La Mission félicite Elecam pour les progrès accomplis dans la conduite du processus électoral. La Mission remercie les autorités camerounaises pour leurs dispositions ayant permis de faciliter le travail », poursuit la déclaration finale signée par le chef de Mission de l’Union africaine, Azizou El Hadj Issa.

La Mission de l’Union africaine qui a par ailleurs exhorté les acteurs politiques à respecter le verdict des urnes et à privilégier les voies légales pour exprimer leurs éventuelles contestations, a par la suite émis quelques recommandations dans l’optique d’améliorer le processus électoral au Cameroun. Les plus significatives étant l’instauration d’un cadre de dialogue permanent entre l’ensemble des acteurs politiques, l’amélioration de la représentation de la femme dans la vie politique conformément au Protocole de la Charte africaine des Droits de l’Homme et des libertés.

Les observateurs déployés par l’Union africaine ne sont d’ailleurs pas les seuls à exprimer leur satisfaction quant au déroulement du double scrutin du 30 septembre dernier. Pascal Couchepin, chef de mission de la Francophonie et Pierre Simon Athomo Ndong, chef de mission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale ont salué à l’unanimité la maturité du peuple camerounais. Même son de cloche du côté de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale. La délégation de la Cemac est allée remettre hier le rapport de sa mission au ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, René Emmanuel Sadi. Il en ressort qu’Elecam, l’organe chargé d’organiser les élections au Cameroun a bien joué sa partition. Santiago Nsobeya Efuman Nchama, chef de délégation de la Cemac a à cet effet adressé les félicitations à tout le peuple camerounais « qui a participé au scrutin avec un civisme exemplaire. »

Des acquis qu’il faudra sans doute préserver et améliorer au fil des scrutins pour consolider davantage la démocratie camerounaise.

Achille Nayé