L’éducation d’abord : l’exemple de la Fondation Salif Diao au Sénégal

L’éducation d’abord : l’exemple de la Fondation Salif Diao au Sénégal (Credit photo: BBCSTANLEY KWENDA)

L’importance de l’éducation est soulignée par la Fondation sénégalaise Salif Diao. L’ancien footballeur prend sous son aile des jeunes joueurs afin qu’ils bénéficient de solides études. Tous les détails sur CAMERPOST.

Un combat pour l’éducation avant tout

Bien que son amour pour le football soit toujours présent, Salif Diao regrette malgré tout de ne pas avoir pu suivre un cursus scolaire normal. Le footballeur kédougouen avait toujours voulu entrer dans l’une des plus prestigieuses écoles du Sénégal : le Prytannée militaire. Dans le but de promouvoir l’éducation auprès des jeunes footballeurs de son pays, l’ancien joueur de Liverpool fonde la Fondation Salif Diao. Contrairement aux académies de foot de la capitale, sa fondation propose un programme qui allie perfectionnement sportif et éducation. Salif Diao recadre les jeunes aspirants, souvent trop pressés d’être indépendants financièrement, en insistant sur l’importance d’étudier. Un défi parfois difficile à surmonter dans un pays qui a vu naître des célébrités telles que Idrissa Ghana Gueye ou encore Sadio Mané. Afin de motiver les jeunes, la fondation leur offre des maillots et crampons similaires à ceux utilisés dans les académies anglaises.

Salif Diao : pourtant, un début de carrière difficile

Originaire de la ville de Kédougou, au Sénégal, Salif Diao a remporté de nombreux trophées au sein de grands clubs de football. Mais le chemin vers la gloire n’a pas été toujours facile pour le prodige sénégalais. Dès l’âge de 13 ans, Diao ne rêve que d’une chose, devenir joueur professionnel de football. Il quitta sa ville natale pour la capitale, Dakar. Afin de subvenir à ses besoins, le jeune adolescent se retrouve à laver les assiettes des gardiens de stade. Ne trouvant pas de toit où se loger, Salif Diao a été également contraint de dormir dans l’enceinte des stades. Après un démarrage difficile, l’espoir sénégalais a pu intégrer des équipes de renom dont l’AS Monaco, en 2000 et rejoint les rangs de l’équipe anglaise de Liverpool, de 2004 à 2005.

© CAMERPOST – Toute reproduction interdite

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz