Leadership : Former des jeunes leaders du Cameroun de demain

C’est la mission que se donne le cabinet « Go Ahead Africa Ltd ». Chaque année, 100 jeunes citoyens actifs âgés de 18 à 35 ans sont formés gratuitement au sein d’une académie camerounaise de leadership.

Roland Kwemain, co-fondateur de Go Ahead Africa
Roland Kwemain, co-fondateur de Go Ahead Africa

« Emergence à l’horizon 2035 ». C’est le slogan le plus populaire actuellement au Cameroun. Tout le monde en parle. Tout le monde rêve de cette émergence. Les moyens et stratégies pour y parvenir ne sont pas connus. Pourtant, « on a besoin des jeunes leaders entreprenants qui relèveront cette nation. Cette relève ne passera pas par le recrutement massif des jeunes dans la fonction publique, mais par l’entreprenariat de ces derniers. L’administration ne développe pas un pays. C’est pourquoi, nous avons lancé (gratuitement) cette académie camerounaise de leadership », explique Roland Kwemain, le co-fondateur de Go Ahead Africa. Ce cabinet a donc pour mission de « renforcer les capacités des jeunes managers et leaders camerounais en particulier et africains en général afin qu’ils jouent un rôle significatif pour le progrès et l’émergence du Cameroun et du continent. Il sert aussi de plate-forme crédible et professionnelle pour tout investisseur en Afrique », renchérit Emile Désiré Singeh.

La rencontre du 29 janvier 2014 à Douala a été une occasion de présenter les réalisations de l’édition 2013 et les projections de la troisième édition de 2014. L’année dernière, 100 jeunes camerounais venus des dix régions du pays se sont retrouvés à Ombé dans la région du Sud-ouest. Après cette formation de quatre jours (du 17 au 20 septembre 2013), les participants s’estiment transformés. C’est le cas de Debora Ghislaine Ngo Tonye. Selon elle, « l’académie a changé mon mode de vie (…) Avant l’académie, j’avais un sérieux problème : celui de l’organisation du travail. Je travaillais beaucoup mais en désordre. Conséquence de cela, productivité faible. De mon retour et grâce à l’enseignement sur le Time management par exemple, j’ai pu travailler sur les priorités et les urgences, sur un agenda bien tenu. En une semaine juste, j’ai vu les résultats ». Un suivi post académie se fait pour garder les contacts entre participants et les aider dans le développement de leur projet.

En plus d’une académie nationale pour 100 jeunes durant cette année 2014, Go Ahead Africa annonce deux académies régionales pour 200 jeunes en raison de 100 personnes par région et deux académies universitaires pour 200 étudiants. « Et l’année prochaine, on fera 10 académies régionales et cinq académies universitaires. Nous formerons ainsi et de façon direct, 2.300 leaders à l’horizon 2015. Si nous considérons qu’un leader est membre d’une association de cinquante personnes, nous toucherons 100.000 jeunes d’une façon indirecte », soutient Roland Kwemain. Ainsi, l’entreprenariat jeune prendra véritablement son envol !

© Camerpost.com : Frank William BATCHOU

Vous aimez ? Partagez !

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Leadership : Former des jeunes leaders du Cameroun de demain"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pablo Pyteson

M6

Christelle Viviane

tres bonne idée mais alors au Cameroun on cherchera a soutenir que son frere ou son frere d ethnie et ceux qui seront doués n auront aucune place

Frank William Batchou

Pour ce projet, je peux me permettre de dire non Christelle Viviane. Les camerounais de tous les bords, toutes les régions participent à cette académie. Seul la compétence règne (encore) là. Je crois et l’espère pour longtemps encore. Dès mars, ils lancerons les inscriptions pour l’académie sur leur site. Postule et tu suivras un test oral. Si tu es admise, tu y participes, tout frais payés

AGORA

Voila des gens qui ont compris que le développement d’une nation ne se fait pas par le recrutement des jeunes dans une fonction publique ou l’inertie est la chose la mieux partagée ou par des bourses a eux attribues alors que les conditions d’études ou de formation sont précaires…formez les jeunes,leur inculquer des notions de gestion,du charisme managérial et entrepreneurial afin qu’il puisse mener a bien des activités menant au développement partout ou ils se trouvent…ça c’est une initiative qu’il faut saluer et sincèrement j’aimerais faire partir de ce projet.

wpDiscuz