Le président Khama rempile à la tête du Botswana – 26/10/2014

Seretse Khama Ian Khama. Photo wikipedia.org
Seretse Khama Ian Khama. Photo wikipedia.org

Le président Ian Khama a été réélu pour un second mandat de cinq ans à la tête du Botswana, après que son parti, le Botswana Democratic Party (BDP) a raflé la majorité des sièges au parlement, au sortir des élections générales de vendredi.

Le président de la Cour suprême, Maruping Dibotelo a fait l’annonce de l’élection de Khama dimanche à la télévision botswanaise, à la suite de la victoire de son parti, le, BDP qui a obtenu 35 sièges au parlement, lui assurant ainsi une majorité parlementaire incontestée.

En vertu de la loi du pays, les députés élus votent pour élire le président du pays et le président en exercice, Ian Khama qui sera installé le 28 octobre avait été désigné comme le grand favori de ce scrutin.

Selon le président de la Commission électorale indépendante, les résultats des 53 des 57 circonscriptions du pays avaient été annoncés et le ‘Umbrella for Democratic Change’ (UDC) a obtenu 15 sièges, essentiellement dans la capitale, Gaborone, contre 3 sièges seulement pour l’autre parti de l’opposition, le Botswana Congress Party (BCP).

LA CEI a indiqué que le décompte des voix se poursuivait pour les circonscriptions restantes, dont les résultats n’auront aucune influence sur l’issue finale du vote.

Le parti du président Khama (BDP) est au pouvoir depuis que le Botswana, une ancienne colonie britannique à obtenu son indépendance en 1966.

Plus de 800.000 électeurs se sont rendus aux urnes sur une population de totale de deux millions d’habitats.

© Camer Post avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz