Le poivre camerounais produit à Penja sera labélisé le 13 septembre

Selon le Quotidien de l’Economie, le poivre de Penja, localité agricole située dans la région du littoral au Cameroun, va obtenir le 13 septembre 2013, l’Indication géographique protégée (IGP) de l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (Oapi). Un label qui est, apprend-on, gage de qualité, de contrôle des circuits de production et de commercialisation.

poivre_camerounais

Attribuée par l’Oapi dans le cadre de son «Programme de renforcement des capacités commerciales» appuyé par l’Agence française de développement (Afd) et le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad), l’IGP permet aussi d’accroître les revenus des producteurs, à cause de l’intérêt que les consommateurs accordent de plus en plus aux produits labélisés, surtout en Europe, où le poivre de Penja est majoritairement exporté.

Dans la localité de Penja, les fédérations de producteurs locaux et des entreprises agro-industrielles telles que les Plantations du Haut Penja (Php), filiale camerounaise de la compagnie fruitière de Marseille, produisent annuellement 300 tonnes de ce produit. Le poivre de Penja est sur la liste des produits retenus par l’Oapi dans le cadre de ce programme de labélisation, avec le miel blanc d’Oku, localité située dans la région du Nord-Ouest.

(Agence Ecofin)