Langue française : Le Petit Larousse 2015 envoie un scud à l’Académie – 21/05/2014

Dans la marée verte annuelle de cet objet iconique made in France, il y a 150 nouveaux mots et 50 noms propres. De quoi réveiller les nonistes?

Benoît Poelvoorde entre dans le "Petit Larousse 2015 (ici dans le film "Rien à déclarer"). (c) Sipa
Benoît Poelvoorde entre dans le “Petit Larousse 2015 (ici dans le film “Rien à déclarer”). (c) Sipa

Des nouveaux mots apparaissent au «Larousse 2015», objet iconique, même en zone de périurbanisation. L’obsolescence programmée des dictionnaires, qui fait psychoter les éditeurs et trouble leur zénitude, est un vrai scud envoyé à l’Académie, dont l’hystérisation passablement modérée est un made in France bien connu, jusque dans les multivers les plus éloignés de notre galaxie, ceux que nous explorerons quand ouvrira la première agence de tourisme spatial (voyages en vol suborbital). Académie à laquelle Philippe Meyer vient de candidater, soit dit par parenthèse.

Chaque année qui passe est pour elle une annus horribilis : le motion capture n’est pas son fort. Parmi les nonistes qui s’opposent à cette espèce de notation souveraine qu’elle fait peser sur les mots, quitte à surinterpréter les intentions des Français, il y a les amoureux de la viralité, les défenseurs post-ethniques, et tous les adversaires de la psychologisation excessive.

Eux, comme la cinquantaine d’experts de Larousse qui agissent dans notre Etat-parti, guettent les tags qui signalent les mots nouveaux, sorte de marée verte annuelle. La nouvelle édition d’un dictionnaire n’a qu’une empreinte carbone limitée (ce n’est pas comme les imprimantes 3D), et peut contenter les écoresponsables. Mais elle peut aussi effrayer à la fois ceux qui subissent une crise de liquidités passagère ou chronique, et ceux qui voient les hommes devenir des espèces d’animatroniques, ces créatures hybrides qui n’ont pas encore de nom, mais déjà une dénomination.

Source : Le Nouvel Observateur

Par Jacques Drillon

P.-S. Côté noms propres, Michel Onfray y fait son entrée, comme Nicole Kidman, Abdellatif Kechiche, Marcel Rufo, Luc Boltanski, Michel Pastoureau, Francis Huster, Michel Aumont, Jean-François Balmer, Benoît Poelvoorde et Charlotte Rampling. Les voilà tous proprement laroussisés.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz