L’Angleterre et la France, pays les plus touchés par la CAN 2017

La Coupe d’Afrique des Nations s’est terminée, il y a de ça un mois, et a laissé des traces indélébiles dans les clubs concernés par des absences. En effet, la plupart des écuries du vieux-continent a dû dire adieu à un ou plusieurs joueurs durant plus d’un mois. À partir de la trêve de Janvier en France, ou juste après le Boxing Day en Angleterre, des dizaines de joueurs ont traversé la Méditerranée, direction le Gabon et la CAN 2017.

 

L’Angleterre a été très touchée

 

À l’image de Leicester ou de Liverpool, la Premier League a été handicapé en ce mois de Janvier, si cruciale dans la course au titre. Même si Chelsea semble, de loin, le grand favori pour soulever le titre au mois de Mai prochain, Liverpool a perdu toute chance d’y croire avec le départ de Sadio Mané au Sénégal. Joueur essentiel des Reds et des Lions de la Téranga, l’ailier virevoltant était l’un des joueurs les plus en vue au Gabon. Rapide, solide, et efficace devant le but, il a porté les siens jusqu’en quart de finale. Favoris de la compétition, les Sénégalais sortent aux Tirs-aux-buts contre le Cameroun, futur vainqueur de l’édition 2017. Dans cette terrible séance, c’est bien le joueur de Liverpool qui se manque face au gardien adverse. Anéanti, Sadio Mané était inconsolable et a du digérer l’échec avant de rentrer dans la vallée de la Mersey. Avant la compétition, il avait été sélectionné à 19 reprises pour 9 buts et 4 passes décisives. Sa CAN le fait donc passer dans une autre dimension sur le continent africain. Au total, l’équivalent de 254 sélections (27 buts et 26 passes décisives) a quitté l’Angleterre, début du mois de Janvier, pour jouer la Coupe d’Afrique. Comme le rapporte Bwin dans son étude, Leicester a été le plus massivement touché, en Premier League, par le tournoi. Mahrez, Slimani ou encore Amartey ont quitté les Foxes, aujourd’hui très mal en point au classement et à la lutte pour le maintien, pour l’amour de la patrie. Les deux Algériens avaient contribué à 13 buts de Leicester avant Janvier.

 

La France encore plus….

 

Pays le plus touché par les départs au Gabon, la France. En Ligue 1, 18 écuries sur les 20 ont perdu au moins un joueur pour le premier mois de l’année 2017. Très loin devant l’Angleterre, les différents éléments qui se sont envolés pour l’Afrique représentaient 359 sélections pour 44 buts et 30 passes décisives. Angers a notamment perdu ses attaquants, Pepe, Toko-Ekambi ou Diedhiou, ainsi que son capitaine Cheick Ndoye, soit l’équivalent de 55 sélections. Malheureusement, de nombreuses écuries touchées par la CAN jouent le bas de tableau, ou du moins le maintien, et se sont montrées particulièrement affectées par la compétition.

Metz, Lorient (dont son buteur Moukandjo), Dijon et même Nancy ont souffert. Véritable plaie pour les entraîneurs, la Coupe d’Afrique a également coûté cher à Lucien Favre, le technicien Niçois. Ce dernier a perdu son métronome, Jean-Michaël Seri, auteur de 8 passes décisives cette saison, sélectionné avec la Côte d’Ivoire. Pourtant favoris de la compétition, les Éléphants se sont fait sortir par la petite porte, dès les phases de poules, pour le plus grand bonheur des Niçois.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz