Kenya: assassinat d’une autorité musulmane proche du gouvernement – 05/11/2014

La police kényane est aux trousses des deux individus qui ont abattu un leader religieux musulman pro-gouvernemental, Salim Bakari Mwarangi mardi soir devant une mosquée située dans la ville côtière de Mombasa.

Le leader religieux qui a toujours soutenu les efforts du gouvernement kenyan pour lutter contre le radicalisme religieux chez les jeunes dans la région a été abattu de trois balles alors qu’il venait de sortir de la mosquée Bilal. Il est décédé dans un l’hôpital où on l’avait emmené d’urgence.

Les assaillants ont pris la fuite juste après avoir commis leur acte, selon le journal Standard.

La police croit que le leader religieux a été la cible des jeunes extrémistes qui avaient déjà émis des menaces à l’encontre de tous les Cheikhs (chef religieux) qui seraient en faveur de la politique du gouvernement kényan contre l’extrémisme religieux.

Le meurtre de Mwarangi est le quatrième du genre après ceux d’autres chefs religieux Abubakar Shariff, Ahmed Makaburi et Cheikh Mohamed Idris.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz