Jeux scolaires : Le Cameroun remporte la finale de l’édition 2015 de Carton Rouge – 10/05/2015

jeux-scolaire-carton-rouge_jury
jeux-scolaire-carton-rouge_conours-des-Miss
jeux-scolaire-carton-rouge_dg-mestle-cameroun-bruno-olierhoek
jeux-scolaire-carton-rouge_questions-reponses
jeux-scolaire-carton-rouge_artistes-prestation

La neuvième édition du jeu éducatif Carton Rouge, diffusée sur plusieurs télévisions nationales d’Afrique centrale s’est disputée le samedi 9 mai 2015. Le palais des sports de Yaoundé a abrité l’évènement.

Le jeu éducatif baptisé Carton Rouge, devenu un programme familier des téléspectateurs de diverses chaines de télévisions en Afrique Centrale, est parvenu à sa neuvième édition. La finale de cette saison 9 a âprement été disputée par les représentant du Cameroun ; du Gabon ; de la République Centrafricaine ; du Tchad et de la Guinée Equatoriale. Le palais des sports de Yaoundé qui a abrité l’évènement paré aux couleurs du principal sponsor, était noire de monde.

Le thème retenu : « Carton Rouge à la sous alimentation » a fait dire à l’Administrateur Directeur Général de Nestlé Cameroun, Bruno Olierhoek qu’« il est triste de constater qu’au 21em siècle, selon l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture, plus de 800 millions de personnes souffrent encore de sous-alimentation chronique de par le monde…les pays en développement payent le lourd tribut de ce fardeau ».  C’est pourquoi l’entreprise qu’il représente continuera de promouvoir des approches scolaires accordant une place importante à la nutrition et à la santé des enfants. Ces derniers accompagnés par leurs parents pour certains, ont donnée de la voix pour pousser leurs différentes équipes à la victoire. Le quiz ou jeu de questions réponses est la rubrique qui a ouvert les hostilités.

Alain Edimby le présentateur du programme, aidé par un jury composé de représentants de divers pays africains a mené de main de maître, la première épreuve qui a vu la victoire de la Guinée Equatoriale. La suite de la compétition, plus mouvementée agrémentée par des prestations d’artistes de renom tels Lab’l, Govinal et bien d’autres, n’a laissée aucune place à l’ennuie.  La deuxième rubrique a donné l’occasion aux enfants de laisser éclater leur talent dans l’art oratoire. En effet en plus de présenter un thème sur la malnutrition, les Misses avaient l’obligation de convaincre le jury en improvisant. Un exercice durant lequel la petite Membaye Ndoungar Moesha, représentante du Cameroun a excellée. Sans surprise le Cameroun a remporté haut la main le concours des Misses.

La danse et la chorégraphie constituait l’épreuve de fin. Tour à tour les équipes ont investi le podium en soulevant à chaque fois des salves d’applaudissement. Le Cameroun est passé en dernière position un peu comme pour confirmer le dicton selon lequel il faut garder le meilleur pour la fin. Sur un air bien connu des Takam II, les danseurs camerounais ont exécuté presqu’à la perfection une chorégraphie réglée au millimètre près. Les pas de danse de la quasi-totalité des régions de notre pays ont été présentés. Le reste n’était qu’une formalité à l’unanimité, le jury a déclaré vainqueur le pays de Roger Milla. Sur les trois rubriques, le Cameroun a remporté deux. À chaque épreuve, le vainqueur a décroché la rondelette somme d’un million de Fcfa le second cinq cent mille Fcfa et le troisième deux cent cinquante mille Fcfa.

© CamerPost – Hakim ABDELKADER

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz