Jeux Olympiques – Rio 2016 : Déjà quatorze sportifs camerounais éliminés

Le boxeur Wilfried Seyi a sauvé l'honneur du cameroun aux Jeux Olympiques de Rio 2017 en remportant son combat face au colombien Jorge Luis Vivas | DR
Le boxeur Wilfried Seyi a sauvé l’honneur du cameroun aux Jeux Olympiques de Rio 2017 en remportant son combat face au colombien Jorge Luis Vivas | DR

Les camerounais multiplient les contre performances au Brésil. La boxe et le volley ball féminin sont à ce jour les disciplines dans lesquelles ils se sont illustrés.

Le Cameroun ne compte plus que dix sportifs dans la course aux médailles. Les autres sont passées à la trappe en trois journées. La boxe propose un règlement assez rigide qui met aussitôt hors course les perdants. Le règlement du volley ball prévoit cinq rencontres pour chaque sélection. Seules les deux meilleures de chaque groupe poursuivent la compétition.

La boxe camerounaise a aligné quatre ambassadeurs à Rio 2016. Depuis le samedi 6 aout, trois parmi eux sont montés sur le ring. Dans la catégorie des poids mouche Simplice Fotsala est tombé zéro round cotre trois devant le britannique Yafai Calal. Ladite catégorie regroupe les boxeurs dont la masse oscille entre 46 et 49 kilogrammes. Hassan Ndam N’jikam, considéré comme le meilleur espoir de médailles, est lui aussi tombé quelques heures plus tard. Il a été dominé par le brésilien Borges Michel dans la catégorie des mi-lourds. Les deux camerounais sortent de la compétition à l’étape des seizièmes de finale. Ils ne seront montés qu’une seule fois sur le ring. Leurs éliminations sont d’autant décevantes qu’il s’agit de têtes couronnées. Le premier est Champion d’Afrique, tandis que le dernier est double Champion du monde.

La sélection nationale de Volley ball féminin est virtuellement éliminée du tournoi olympique. Logée dans le groupe A dit de la mort, elle doit en principe disputer cinq rencontres. Ses adversaires sont comptés parmi les meilleurs au monde.s Ce sont : le Brésil (2ème), le Japon (3), la Russie (6), la Corée du sud (10), et l’Argentine (14). La sélection camerounaise considérée ici comme la moins disante occupe la 24ème place. Fawzia Abdoulkarim, Ngon Ntame et leurs dix coéquipières ont effectué deux sorties, pour autant de défaites. Elles se sont inclinées devant le Brésil et le Japon sur le même score de zéro set contre trois. Le Cameroun n’a à ce jour remporté aucun set, et n’a pu enregistrer aucun point. La Russie et le Brésil totalisent six points, devant la Corée du sud et le Japon (3 points). La sélection argentine (0 point) est cinquième, devant le Cameroun.

A l’instar des deux boxeurs éliminés, les volleyeuses camerounaises ne peuvent plus occuper l’une ou l’autre des deux premières places qualificatives pour le second tour. Elles devront cependant disputer trois autres rencontres, malgré leur élimination virtuelle.

© CAMERPOST par Olivier Ndema Epo

  • C’était prévisible..

  • Faut prendre leurs passeports !!! Le Cameroun aux JO, quelle mauvaise blague !!!