Jeux Olympiques 2016 : L’onction de la Nation à la Cameroon Olympic Team

L’onction de la Nation à la Cameroon Olympic Team | © CIN
L’onction de la Nation à la Cameroon Olympic Team | © CIN

Le Premier ministre chef du gouvernement, Philemon Yang, a remis jeudi au porte-étendard de la délégation le drapeau national, symbole du soutien du peuple.

La cérémonie aura été brève, réglée dans ses moindres détails. Cela n’aura pourtant pas empêché l’assistance présente au siège du Comité national olympique et sportif du Cameroun (CNOSC) à Nkol-Eton, de ressentir toute la solennité et l’émotion de mise au moment des adieux. Car jeudi, c’était bien l’au revoir de toute une Nation à ses vaillants soldats. Ceux-là qui vont se battre dès le 5 août prochain à Rio de Janeiro (Brésil) aux Jeux olympiques pour l’honneur du pays. Et c’est Philemon Yang, le Premier ministre, chef du gouvernement, représentant personnel du chef de l’Etat, qui a remis le drapeau au porte-étendard de la délégation, le boxeur Dieudonné Wilfried Seyi. La présence de plusieurs membres du gouvernement, d’acteurs du mouvement sportif et des représentants du corps diplomatique n’ont fait que renforcer la portée de cet évènement.

Pour le ministre des Sports et de l’Education physique, Bidoung Mkpatt, la cérémonie n’était que l’expression du sérieux et de la constante sollicitude du gouvernement, soucieux à mettre ses athlètes dans les meilleures conditions possibles. Il faut dire que cela fait deux ans que le projet « Bientôt Rio 2016 » a été mis sur pied, conjointement par le MINSEP et le CNOSC. L’idée étant en premier lieu d’accompagner au mieux les athlètes tout au long des qualifications pour les JO, objectif de tout sportif qui se respecte. Au final, le Cameroun aura 24 athlètes à Rio, dans six disciplines : boxe, haltérophilie, lutte, judo, athlétisme et volley-ball. Seules les 12 volleyeuses manquaient à l’appel hier, puisqu’encore en stage au Brésil.

Dans tous les cas, le président du CNOSC, Hamad Kalkaba Malboum, a profité de l’occasion pour rappeler aux représentants du Cameroun que la Nation entière est fière de ses fils. Mais surtout « que nos sportifs sont bien préparés et ils ne partent pas en victimes résignées. La balle est désormais de leur côté ». Ils n’ont certainement pas volé leur présence à la plus prestigieuse fête sportive au monde. Pas sûr que les vedettes du jour oublient qu’il leur a été recommandé engagement, dépassement de soi, promotion des valeurs olympiques et fighting spirit. Parce que le Cameroun compte sur ses sportifs, « modèles de bravoure » selon Bidoung Mkpatt, pour ramener au moins une médaille au pays au soir du 21 août. A eux également de faire honneur au nom du pays en évitant une plaie bien connue : la désertion. D’autant plus, comme l’a relevé le Minsep, que tout est actuellement mis en œuvre pour améliorer l’offre en infrastructures sportives à travers plusieurs projets du gouvernement. La délégation sportive, composée également de 12 encadreurs et six officiels, quitte Yaoundé ce samedi 23 juillet, direction le Village des Jeux à Rio.

Source : © Cameroon Tribune

Par Josiane R. MATIA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz