Jeux olympiques 2016 : Des boxeurs camerounais seront à Rio de Janeiro

Les pugilistes camerounais ont su donner la réplique | © CAMERPOST / Olivier Ndema Epo
Les pugilistes camerounais ont su donner la réplique | © CAMERPOST / Olivier Ndema Epo

Wilfried Seiyi, Simplice Fotsala et Smaila Mahamat représenteront le Cameroun au Brésil. Ils se sont distingués au tournoi pré olympique de Yaoundé, du 11 au 19 mars.

La Cameroon olympic team se densifie. Outre le volley ball le Cameroun peut aussi compter sur le noble art. Ce sont trois nouveaux compétiteurs qui s’ajoutent à la délégation nationale. Ils ont disputé avec succès les finales dans leurs catégories respectives. Toutefois la Nation aligne un boxeur de moins que lors des Jeux olympiques organisés en 2012 à Londres.

Le jeune Wilfried Dieudonné Seiyi Ntsemgue n’en finit plus de surprendre. A 17 ans il a déjà fait mieux que nombre de ses ainés. Il s’inscrit même dans la lignée des plus grands au Cameroun. L’année dernière le jeune homme faisait déjà parler de lui, en remportant de haute lutte une médaille d’or dans la catégorie des -75 kilogrammes. C’était à l’occasion des Jeux africains 2015 à Brazzaville. Auparavant en 2014 le fan du boxeur américain Floyd Mayweather remportait sa toute première médaille d’or. C’était lors des Dixiades 2014.  Désormais inscrit au club Fap, il monte d’un cran et obtient quelques mois plus tard une médaille en bronze lors d’un tournoi militaire. Son récent sacre au tournoi pré olympique 2016 est donc sa quatrième distinction en douze mois. Elève en classe de Première dans un Lycée d’Enseignement technique à Yaoundé, Il sera présent dès le mois d’aout aux Jeux olympiques 2016.

Simplice Fotsala est également sur un petit nuage. Il occupe la première place dans la catégorie des 48 kilogrammes. Selon des experts le boxeur est l’une des révélations du tournoi. Il a pris le dessus sur le numéro un africain, Peter Wari. Lors des derniers Jeux africains il ne faisait même pas partie de la sélection camerounaise. Il avait purement et simplement été mis à l’écart par le staff technique. Aujourd’hui la situation a changé en sa faveur. Le presque anonyme Simplice Fotsala est en passe de conquérir l’une des premières places en Afrique. Il va même tutoyer les meilleurs boxeuurs du monde dans un tournoi majeur.

Smaila Mahaman est l’autre qualifié camerounais. Défait en demi-finale il parvient à se hisser à la troisième place dans la catégorie des 64 kilogrammes. Le pugiliste camerounais en sera à sa seconde participation aux Jeux olympiques, après Beijing 2008. Il sera à Rio de Janeiro l’un des vétérans de la délégation camerounaise. Wilfried Seiyi, Simplice Fotsala et Smaila Mahaman boxeront sous les couleurs du Cameroun au Brésil. Ils prennent les places des Thomas Essomba, Abdon Mewoli, Serge Ambomo et Chrstian Donfack Adjoufack qui étaient aux Jeux olympiques 2012.

© CAMERPOST par Olivier Ndema Epo