Japon : La fondation Niwano honore une militante anti-Boko Haram – 24/02/2015

Abubakar Shekau, l'extrémiste nigérian du groupe Boko Haram - AFP
Abubakar Shekau, l’extrémiste nigérian du groupe Boko Haram – AFP

La fondation japonaise Niwano pour la paix a indiqué aujourd’hui avoir décerné son prix annuel à Esther Abimiku Ibanga, une militante et religieuse nigériane qui fait campagne contre le groupe islamiste Boko Haram.

Cette récompense (une somme de 20 millions de yens, près de 150.000 euros) salue l’action de la fondatrice du mouvement “Women without walls” (femmes sans murs) qui s’élève contre les meurtres de femmes et d’enfants au Nigeria, a expliqué le Comité du prix Niwano.

Son organisation regroupe des femmes de diverses religions et ethnies à qui elle donne une voix.  “En religieuse courageuse et dévouée, Esther a beaucoup travaillé pour encourager et faciliter la réconciliation entre les groupes de confession et tribus opposées”, a justifié la fondation qui ajoute qu’elle s’est insurgée contre les enlèvements commis par Boko Haram.

Ce groupe islamiste multiplie depuis six ans les attaques violentes et exactions dans le nord-est du Nigeria et a étendu ses opérations au Cameroun, au Tchad et au Niger voisins. Depuis 2009, l’insurrection de Boko Haram et sa répression par les forces nigérianes ont fait plus de 13.000 morts et 1,5 million de déplacés.

Par © AFP

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz