Internet – Réseaux sociaux: Les réseaux sociaux devenus incontournables pour la télévision, selon Omnicom Media Group

Le département Etudes et Recherche d’Omnicom Media Group (OMG), en partenariat avec Mesagraph, spécialiste de l’analyse des conversations sociales sur Twitter, a réalisé une étude qui fait un état des lieux de la Social Tv. La Social Tv c’est bien le prolongement des programmes Tv sur les réseaux sociaux. Chaque émission a désormais ses fans, ses likers ou ses followers sur Facebook, Tweeter ou Google+. Ils interviennent, interpellent ou interagissent pendant le passage de l’émission ou plus tard.

Réseaux_sociaux_incontournable

L’étude a été réalisée en France au cours du mois de septembre, sur un échantillon de 1048 personnes, représentatif de la population âgée de 15 à 60 ans. En 2013, le nombre de tweets liés aux émissions des principales chaînes françaises a bondi de 164 %, pour atteindre 89,8 millions. Mais c’est Facebook qui reste le réseau social le plus utilisé pour interagir (74 %), devant Tweeter (18 %) et Google + (17 %).

Sur la régularité des interactions, Tweeter recueillent 91 %, contre 84 % pour Google + et 74% sur Facebook. Sur l’instantanéité, Tweeter est encore en tête. Les deux autres réseaux sociaux sont davantage utilisés après la diffusion des programmes.

L’étude montre alors les opportunités de la Social Tv. Le moment et le réseau social sont déterminants. Les chaînes Tv peuvent solliciter Facebook pour la phase de teasing/annonce des programmes cinéma, téléfilm, série et autre émission politique afin de promouvoir et informer. Dans la phase live de la diffusion, Facebook et Tweeter créent l’engagement et captent l’attention autour des programmes de divertissement, téléréalité et émission politique. Après le passage de l’émission, Facebook et Google+ permettront de garder le lien, de recruter ou de faire évoluer le format autour des programmes cinéma, téléfilm, documentaire ou encore sport.

Sur les réseaux sociaux, les séries Tv sont les programmes qui incitent le plus à interagir, devant le divertissement, l’information, le sport et la téléréalité. Mais chaque réseau est sollicité en fonction du type de programme. Le sport et la téléréalité sont plus en affinité avec Facebook. Le divertissement et les émissions politiques le sont pour Tweeter. Pour les documentaires et l’information, les télénautes préfèrent Google+. Les propos tenus ne manquent pas de pertinence, car seulement 8 % des interactions sont dénigrantes.

Avec Agence Ecofin

Vous aimez ? Partagez !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz