Intégration africaine : la priorité de Moussa Faki Mahamat, le nouveau patron de l’Union Africaine

Moussa Faki Mahamat | © Reuters / Eduardo Munoz

Le nouveau président de la Commission de l’Union africaine (CUA), le Tchadien Moussa Faki Mahamat, a fait part de son engagement ferme en faveur de l’intégration et de la transformation du continent.

L’engagement a été fait mardi lors de son discours de remerciements durant la cérémonie de clôture du 28ème Sommet de l’Union à Addis-Abeba, en Ethiopie, mardi.

A cette occasion, Mahamat a appelé à un effort accru pour réaliser l’Agenda 2063 de l’UA qui assurerait, a-t-il dit, la transformation de l’Afrique.

“J’en prends l’engagement devant vous, nous prenons cette responsabilité avec un engagement total”, a déclaré Mahamat.

Selon le président de la Commission de l’UA, l’utilisation du potentiel des jeunes, la promotion de l’innovation et le renforcement des capacités des femmes sont essentiels pour réaliser la vision de l’Afrique.

A cet égard, il a souligné le rôle des intellectuels et du secteur privé ainsi que la mobilisation de la société civile et de la diaspora africaine.

Il a exprimé sa gratitude pour cette opportunité qui, selon lui, devrait aider à faire avancer les idées d’unité, d’intégration et d’indépendance qui ont été le mot d’ordre de la devancière l’UA, l’Organisation de l’unité africaine (OUA).

Le Président a également félicité le Maroc pour son retour à l’Union africaine après de nombreuses années d’absence.

Le président sortant de la CUA, Mme Nkosazana Dlamini Zuma, a de son côté déclaré que l’Union africaine n’accomplirait jamais ses plans sans le fort soutien des peuples et des gouvernements de tous les pays africains.

Le Dr Zuma qui a été la première femme à occuper la présidence de la Commission, a souhaité plein succès au nouveau président.

© CAMERPOST avec © APA