Insécurité : Quatre camionneurs camerounais tués par des bandes armées centrafricaines – 23/07/2015

Quatre camionneurs camerounais tués par des bandes armées centrafricaines | Illustration/DR
Quatre camionneurs camerounais tués par des bandes armées centrafricaines | Illustration/DR

Quatre camionneurs camerounais desservant le corridor Douala-Bangui ont été tués par des bandes armées qui sévissent en Centrafrique, a annoncé jeudi le Syndicat des chauffeurs professionnels des transports du Cameroun (SCPTC).

Selon cette organisation professionnelle, les camionneurs qui transportaient des marchandises vers Bangui, la capitale centrafricaine, ont été assassinés le 18 juillet. L’information qui n’a été révélée que ce jeudi, mentionne que l’attaque du convoi transportant des vivres a eu lieu en début d’après-midi, entre les localités centrafricaines de Baboua et de Bouar, situées à l’Ouest de la Centrafrique, vers la frontière avec le Cameroun.

Ces assassinats portent à huit personnes, le nombre de camionneurs camerounais tués par des milices centrafricaines depuis 2013, date à laquelle ce pays dont 80 pour cent du volume des marchandises transite par le port de Douala fait face à une crise sociopolitique.

La résurgence de l’insécurité sur le corridor Bangui-Douala a souvent provoqué des mouvements d’humeur des camionneurs camerounais, qui ont souvent bloqué le trafic sur ce corridor par lequel transite officiellement, chaque année, environ 55 milliards de francs CFA de marchandises centrafricaines.

La dernière grève en date remonte à moins de deux semaines, lorsque les camionneurs camerounais avaient décidé d’arrêter les dessertes pour cause d’insécurité grandissante.

© Camer Post avec © APA