Huile de palme: Le gouvernement camerounais autorise l’extension des palmeraies de PAMOL dans la presqu’île de Bakassi

Au cours d’une cérémonie organisée mi décembre dans la localité de Mosongiseli, dans le département du Ndian, le directeur général par Intérim de PAMOL, Charles Mekanya Okon, a annoncé que le gouvernement camerounais «a donné son autorisation officielle» au projet d’extension des palmeraies de cette entreprise agro-industrielle dans la presqu’île de Bakassi.
PAMOL
A cette occasion, la plaque commémorative du projet a été dévoilée, en présence du 1er adjoint au préfet du département du Ndian, Fabrice Yves Bissa, et des autorités traditionnelles de la localité de Mosongiseli. Le projet, qui va débuter par la préparation du site, intègre également la construction de 100 logements pour les employés qui seront recrutés surplace par PAMOL.

PAMOL dispose de plantations dans les localités de Lobe et Ekondo Titi dans la région du Sud-Ouest. En plus de la presqu’île de Bakassi, territoire dont la paternité a finalement été reconnue au Cameroun par la Cour internationale de justice de La Haye, après plus d’une décennie de conflit avec le Nigeria, PAMOL ambitionne également d’étendre ses plantations à Ekondo Nene.

Egalement dans le plan de développement de cette entreprise, se trouve un projet de construction d’une savonnerie, un investissement de 500 millions de FCfa, apprend-on.

Par Agence Ecofin