Helen Clark : Une hôte de marque attendue au Cameroun

L’Administratrice du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Helen Clark | Crédit photo : © PNUD
L’Administratrice du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Helen Clark | Crédit photo : © PNUD

Helen Clark, administrateur du Programme des nations unies pour le Développement entame une visite officielle lundi au Cameroun.

Elle est à la tête du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) avec le titre d’administrateur depuis le 20 avril 2009. L’ancienne Premier ministre de la Nouvelle-Zélande, qui est par ailleurs la première femme à assumer la direction de cette organisation du système des Nations unies est connue pour avoir œuvré dans son pays à la mise sur pied de politiques assez audacieuses dans les domaines économique, social et culturel. Pendant son passage à la tête du gouvernement de son pays, de 1999 à 2008, la Nouvelle-Zélande a connu une croissance économique soutenue avec des taux de chômage particulièrement bas et des niveaux d’investissement élevés dans les domaines de l’éducation et de la santé.

Agée de 66 ans, elle a accédé au poste de Premier ministre dans son pays après une longue carrière de parlementaire et de ministre. Helen Clark a été élue députée pour la première fois en 1981 dans sa circonscription de Auckland. Au gouvernement de son pays, elle a occupé les portefeuilles de l’environnement, du logement, de la santé et du travail. Avant son activité de parlementaire, elle a enseigné les sciences politiques à l’université d’Auckland. Soulignons qu’elle est titulaire d’une licence et d’une maîtrise dans ce domaine. Durant son séjour au Cameroun, Mme Helen Clark aura des entretiens avec des personnalités camerounaises. Elle se rendra ensuite dans la région de l’Extrême-Nord pour la visite de projet avant un briefing de presse prévu peu avant son départ de l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen mardi. Le PNUD dans sa forme actuelle existe depuis le 1er janvier 1966.

Source : © Cameroon Tribune

Par Jean Francis BELIBI

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz