Guinée Equatoriale : Teodoro Obiang Nguema appelle le nouveau gouvernement « au contrôle et au respect » des recettes publiques – 15/04/2015

Le président de Guinée équatoriale, Teodoro Obiang Nguema. | Photo d'archives
Le président de Guinée équatoriale, Teodoro Obiang Nguema. | Photo d’archives

Le président équato-guinéen, Teodoro Obiang Nguema, a appelé le nouveau gouvernement ‘’au contrôle et respect’’ des recettes publiques, à lutter contre la corruption et à punir leurs auteurs.

Il a expliqué les raisons du récent remaniement gouvernemental par la « récession économique » et aussi ‘’pour impulser un nouveau dynamisme à la nouvelle équipe gouvernementale”.

« Il y a trop de corruption de la part surtout des hauts responsables du gouvernement (…), nous avons fait les coupes budgétaires dans tous les ministères mais personne n’a respecté » a déclaré Teodoro Obiang Nguema, mardi soir, lors de la prestation du serment du premier ministre reconduit et de ses trois vices Premiers ministres.

Teodoro Obiang Nguema a aussi déploré la situation de négligence du gouvernement précédent, invitant la nouvelle équipe à respecter les accords du dialogue politique national conclus en novembre dernier ‘’afin de joindre ainsi l’acte à la parole”.

La nouvelle équipe gouvernementale est marquée par l’entrée de quatre nouveaux ministres à savoir Miguel Engonga Obiang Eyang au ministère des finances et budget, Eugenio Nze Obiang à l’information Presse et Radio, Estanislao Don Malavo au ministère de la pêche et environnement.

Andres Jorge Mbomio Nsem Abua, président de la fédération de football (FEGUIFUT) va désormais occuper le portefeuille de la jeunesse et des sports.

Outre les mutations de certaines personnes à la tête des ministères, la promotion des autres qui sont passé de ministre délègue ou vice-ministre à ministre titulaire, cette nouvelle équipe compte trois femmes nommées à la fonction publique, aux affaires sociales et égalité du genre et à la justice.

Le départ des caciques du régime est aussi remarquable comme Lucas Nguema Esono Mbang qui occupait cumulativement les postes de 2e vice premier ministre chargé du secteur social et ministre de l’éducation

Il est accusé d’être à l’origine des grèves des étudiants à l’université et Marcelino Owono Edu

Le poste du deuxième vice-président qui n’existe pas dans la constitution et qu’occupe Teodorin Nguema Obiang fils du président Teodoro Obiang Nguema n’a pas disparu malgré les appels de l’opposition à faire disparaitre ce « poste anticonstitutionnel ».

© CamerPost avec © APA

Liste du nouveau gouvernement en Guinée Equatoriale

1- Premier ministre chargé de la coordination administrative : Vicente Ehate Tomi

2- 1e vice PM Chargé du secteur politique et démocratie par ailleurs ministre de l’intérieur : Clémente Engonga Nguema Onguene

3- 2e vice PM chargé du secteur social : Francisco Pascual Obama Asue, précédemment ministre des sports et jeunesse.

4- 3e PM chargé des droits de l’homme : Alfonso Nsue Mokuy

5- Ministre d’état à la présidence de la république chargé des missions : Alejandro Evuna Owono Asangono

6- Ministre d’etat) la présidence chargé du cabinet civil :Braulio Ncogo Abegue

7- Ministre d’état à la primature chargé des relations avec le parlement et affaires juridiques: Angel Mesie Mibuy

8- Ministre d’état à la primature chargé de l’intégration régionale : Baltasar Engonga Edjo

9- Ministre d’état à la primature chargé de la prévention et lutte contre le VIH Sida et autres infections sexuellement transmissibles : Thomas Mecheba Fernandez Galelia

10-ministre d’état chargé de la défense nationale : Antonio Mba Nguema

11-Ministre secrétaire général de la primature : Faustino Ndong Esono Ayang(Nouveau)

12-Ministre de la Justice culte et institutions pénitentiaires :Evangelin Filomena Oyo Ebule

13-ministre des affaires étrangères chargé des relations internationales et de la coopération : Agapito Mba Mokuy

14-Ministre de commerce et promotion des entreprises : Alfredo Mitogo Mitogo Ada précédemment ministre d’agriculture et foret

15-Ministre des finances et budget : Miguel Engonga Obiang Eyang : (Nouveau)

16-ministre de l’économique, planification et investissements publics : Eucario Bacale Angue(Promotion) précédemment ministre délégué des finances en charge des impôts et contributions

17-Ministre des transports, Technologie et Télécommunication : Celestino Bacale Obiang précédemment ministre du commerce et promotion des entreprises

18-ministre de la sécurité nationale : Nicolas Obama Nchama

19-Ministre de l’éducation et science : Jesus Engonga Ndong(Promotion) précédemment ministre delegué

20-Ministre de la santé et bien être social : Juan Ndong Nguema precedemment vice ministre de la sécurité nationale

21-ministre des travaux Publics et infrastructures :Juan Nko Mbula

22-Ministre des mines ; industrie et énergie : Gabriel Mbega Obiang Lima

23-Ministre de Travail et sécurité Sociale : Heriberto Meco Mbengono

24-Ministre d’agriculture et foret : Francisco Mba Olo Bahamonde précédemment ministre des Transports, technologie et télécommunication

25 Ministre de l’information, Presse et Radio : Eugenio Nze Obiang (Nouveau) Précédemment directeur de la presse présidentielle

26-ministre des affaires sociales et égalité de genre : Consuelo Ondo Nzang (promotion)précédemment vice-ministre

27- Ministre de la pêche et de l’environnement :Estanislao Don Malavo(entré)

28- Ministre de la fonction publique :Purificacion Buari Lasakero

29- Ministre de la Jeunesse et des sports : Andres Jorge Mbomio Nsem Abua(Nouveau) précédemment président de la Fédération de football FEGUIFUT.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz